Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

MEGGED Eyal

Israël

A Couple (Yedioth Ahronoth, 2008)

Eyal MEGGED
D-R

Né en 1948 à New York, il a grandi à Tel-Aviv où il a fait toute sa scolarité. De 1966 à 1969 il passe son service militaire comme correspondant militaire à ’Galei Tsahal’ (la radio de l’armée israélienne). Puis travaille deux ans comme correspondant de cette radio à Londres.
Etudiant en Philosophie et Histoire de l’Art à l’Université de Tel-Aviv de 1971 à 1973, il écrit également jusqu’en 1988 des articles et des chroniques sur des sujets culturels, littéraires, cinématographiques et sportifs pour des revues et des journaux quotidiens.
En 1989, le Prix du Président de l’Etat d’Israël en tant qu’écrivain de langue hébraïque lui est décerné et il est invité d’honneur de la Commission culturelle irlandaise. En 1991, il obtient une bourse d’écrivain-enseignant du Ministère de la culture et à ce titre a dirigé pendant deux ans des ateliers d’écriture au Collège de Beit Berl. Editeur et directeur du Festival international de poésie de Mishkenot Saananim à Jérusalem en 1993, il devient en 1994, l’éditeur et le rédacteur du Supplément littéraire du journal Zeman Tel-Aviv, le journal local de Maariv. De 1991 à 1997, Eyal Megged a édité et présenté la revue littéraire hebdomadaire de Kol Israel.
De 1995 à 1996, il a tenu des ateliers d’écriture dans des écoles d’art à Jérusalem et à Mitzpe Ramon – en tant qu’écrivain-enseignant, puis de 1997 à 1998, au lycée des métiers d’art et de sciences à Jérusalem, dans le cadre d’un programme d’études spécial sur la lecture créative.

De 1972 à 1990, Eyal Megged a publié dix recueils de poèmes. Il obtient en 1993, le prix Keter-Macmillan pour son roman Barbarossa paru aux éditions Keter. En 1999, Saving Grace (Hesed Neuraich) aux éditions Yedioth Aharonot obtient ’the Book Publishers Association’s Gold and Platinum Book Prize’, en 2001, son roman Everlasting Life (Hayei Olam) obtient également le Gold Prize. En 2006, il est de nouveau lauréat de la bourse d’écrivain décernée par le Président de l’Etat d’Israël.
Eyal Megged est marié à l’écrivain Zeruya Shalev


Bibliographie :

Romans :

  • A Couple (Yedioth Ahronoth, 2008)
  • Woman Country (Yedioth Ahronoth, 2006 [Eretz, Isha])
  • Secrets and Betrayals (Yedioth Ahronoth, 2003 [Sodot Ve-Bgidot])
  • The Black Light (Yedioth Ahronoth, 2002 [Ha-Or Ha-Shachor])
  • Everlasting Life (Yediot Ahronot, 2001 [Hayei Olam])
  • Saving Grace (Yediot Ahronot, 1999 [Hesed Neuraich])
  • Secrets of Mongolia (Zmora Bitan, 1997 ; Yedioth Ahronoth, 2003 [Sodot Mongolia])
  • The Kamikaze’s Woman (Zmora Bitan, 1995 [Eshet Ha-Kamikaza])
  • Barbarossa (Keter, 1993)
  • Cup Final (Kinneret, 1989 [Gmar Ha-Gavia])

Poésie :

  • Crappagh (Zmora Bitan, 1990)
  • Back to Happiness (Hakibbutz Hameuchad, 1989 [Be-Hazarah La-Osher])
  • Esther’s Storm (Zmora Bitan, 1986 [Se`arat Esther])
  • Under the Blue Carpet (Kinneret, 1985 [Mi-Tahat La-Shatih Ha-Kahol])
  • Three Years (Sifriat Poalim, 1983 [Shalosh Shanim])
  • Yards (Dvir, 1979 [Hatzerot])
  • End of Memory (Massada, 1976 [Sof Ha-Zikaron])
  • Edge (Sifriat Poalim, 1975 [Katzeh])
  • Eden Park (Ekked, 1972 [Park Eden])