L’édito

Au vent d’Orient

image

Etonnants Voyageurs à Haïfa ? Il est évident qu’Israël ne nous a pas attendu pour créer des événements littéraires. C’est d’ailleurs au Salon du Livre de Jérusalem que nous avons commencé à parler de notre projet en février 2007, lequel trouva tout de suite un formidable écho auprès de nos amis israéliens. Il s’agit donc de littérature et d’autre chose. Et cette autre chose, c’est une volonté, partagée par tous ceux qui ont accueillis favorablement notre proposition. Cette volonté : atténuer le malentendu que l’on perçoit entre la France et Israël, faire un sort aux idées reçues, ne pas laisser s’installer cette suspicion mutuelle, apprendre l’un de l’autre. Israël est le seul endroit du Proche-Orient où nous pourrons débattre librement, échanger, partager ce même goût de la littérature.

Nulle part on n’y fait meilleur accueil à la lecture. Et si nous avons pensé à la littérature pour lancer une passerelle entre les deux pays, c’est qu’Etonnants Voyageurs est aussi autre chose qu’un simple salon littéraire. Son ambition est de décloisonner, d’ouvrir, de ne pas se laisser entraîner par les forces mortifères, nationalistes, régionalistes, communautaristes, querelles de chapelles et de clochers, qui cherchent toujours à mettre la poésie en cage.

Si dans l’esprit de beaucoup le festival de Saint-Malo a souvent été associé à une littérature vagabonde et aventureuse - ce qu’il n’est qu’en partie - c’est que cette littérature a pour objet d’ouvrir grand les yeux sur le monde, d’être un antidote formidable au repli sur soi et au ressassement des mêmes rancœurs. Lorsque Montaigne à trente-cinq ans se retire dans son château du Périgord, ce n’est pas pour se couper du monde et de ses frères humains, lesquels s’écharpent allègrement dans les campagnes environnantes aux noms de principes religieux. C’est pour « bien faire l’homme », se confronter à tous ces mondes nouveaux rapportés dans les cales des caravelles, et soupeser à l’aune de ces précieuses cargaisons la versatilité de certaines vérités.

Etonnants Voyageurs c’est aussi un ensemble d’écrivains partageant cette conception de la littérature. Sur les hauteurs d’Haïfa, ils seront israéliens, français, africains, caribéens, américains, asiatiques. Et c’est en toute amitié qu’ils échangeront leurs quatre horizons avec le public israélien.

Association Etonnants Voyageurs