Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

NATOUR Salman

Israël

60 ans / voyage au désert : Souvenir, Un voyage et encore un voyage

Ecrivain, homme de théâtre, intellectuel, journaliste et traducteur, Salman Natour est né en 1949 à Dahliat el Carmel. Il est Diplômé de l’Université de Haïfa en Philosophie.
Rédacteur du journal Sougiot israéliot (Questions israéliennes) (2000 - 2007). Rédacteur-associé de la revue trimestrielle, Dou-et (Double plume) qui paraît en hébreu et en arabe.
Par le passé, il a été Président de l’Association des Ecrivains Arabes en Israël (1975-1977), Secrétaire de l’Association des Artistes israéliens et palestiniens contre l’occupation et pour la paix (1986-1992), Président-adjoint du Syndicat général des Ecrivains en Israël (1995-2000), Président de la Direction de l’Association pour le Développement de la Musique arabe, Membre de la Direction du Centre Adalah (Justice en arabe) (2000-2006), Membre de la Direction de l’Institut Adam (1997-2000) et Directeur de l’Institut de Recherches israéliennes et palestiniennes Emil Touma (2002-2008).

Salman Natour a publié 28 livres en arabe et parmi eux, (1971), Derrière les mots (1972) (nouvelles), C’est toi le meurtrier (1976), La taverne du village (1986) (récits), Ecrivain en colère – monologue israélien (1985) (satire), 4 livres pour enfants, 5 essais et livres-critique. Souvenir a paru à Bethlehem en 2007.
Son dernier livre Un voyage et encore un voyage a été publié en 2008 à Ramallah et son livre L’esprit, envers et contre tout a paru en hébreu et en arabe en 1992. Il a traduit Yellow Wind de David Grossman, Dialogues sur la science et sur la morale de Y. Leibowitz, Quelle guerre merveilleuse de Dan Yahav.
Il a traduit et été le rédacteur de 4 Anthologies de Poésies et de Nouvelles hébraïques, publiées à Ramallah. Il a également traduit d’hébreu en arabe 4 pièces de théâtre pour enfants, qui ont été présentées au théâtre de Beit Hagefen à Haïfa, et aussi la pièce The Servant de Harold Pinter pour le Théâtre municipal de Haïfa. Il a écrit 5 pièces de théâtre en arabe, qui ont été jouées en Israël. Atterrissage forcé est joué en arabe au Théâtre national palestinien Al Khawati depuis 1999 et en hébreu au Théâtre judéo-arabe de Yafo.
Salman Natour est lui-même acteur au Théâtre Al Saraya dans sa dernière pièce de théâtre Souvenir, qui est un ’one- man-show’.


Bibliographie récente :

Début 2009, paraîtront à Beyrouth et à Amman une Trilogie qui a pour titre 60 ans / voyage au désert : Souvenir, Un voyage et encore un voyage et un autre livre inédit L’attente, à propos des gens qui ne cessent d’attendre.


Présentation de Un voyage et encore un voyage :

Il s’agit de l’histoire d’une artiste palestinienne en exil en Europe, que l’écrivain a rencontrée à Rome et ensuite à Paris. Elle lui demande de lui raconter des histoires de sa ville natale Bisan (Beit Shéan). C’est un livre sur la rencontre avec la culture occidentale, sur la patrie et sur l’exil, sur la vie en tant que voyage et errance, mais aussi sur l’éternel appel de la maison-mère.