Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

PATIL Amruta

Inde

Kari, tome 1 (Au Diable Vauvert, 2009)

Amruta Patil est née et a grandi dans un petit village près de Goa. Si elle commence dès toute petite à écrire et illustrer ses histoires, l’art de la bande dessinée n’est pas très développé en Inde, elle le découvre au départ à travers les très académiques récits mythologiques mis en cases par Amar Chitra Katha, et rien ne pique là sa curiosité. Elle se passionne par contre pour la littérature – dans son Panthéon : John Steinbeck ou le génial John Kennedy Toole – et les arts du monde : miniatures mogholes, art bouddhiste mahayana, art islamique, gravures sur bois japonaises… Toutes influences qu’elle découvre lorsqu’elle part étudier pour Boston, à l’école du Musée des Beaux Arts de la ville. C’est là encore qu’elle découvrira la richesse de l’univers de la bande dessinée.
Son premier roman graphique en partie autobiographique, Kari, a rencontré un véritable succès – bien que les thèmes évoqués, notamment l’homosexualité, dérangent encore en Inde – et lui a valu d’être accueilli pour un an en résidence d’auteur à Angoulême où elle travaille déjà sur son prochain projet : Parva / The Epic, une adaptation du Mahabharat, l’épopée classique indienne portée à la scène et à l’écran en France par Jean-Claude Carrière et Peter Brook.

In English


Revue de presse


Liens :


Bibliographie :

  • Kari, tome 1 (Au Diable Vauvert, 2009)

Présentation de Kari, tome 1 :

Elles étaient inséparables... Jusqu’au jour où elles ont fait ensemble le grand saut. Sauvée par un filet de sécurité, Ruth quitte la ville. Sauvée par les égouts, Kari se fond dans la mêlée urbaine. Accompagnée par les voix d’Angel, de Lazarus et des filles du Crystal Palace, qui forment le chœur de sa chanson intérieure, elle sonde le cœur meurtri de Smog City, s’acoquine avec la solitude, le cloaque, le succès inopiné, la mort, et s’abandonne au souvenir de l’Autre, disparue.
Illustrations sensuelles et commentaires grinçants sur la vie et l’amour : Kari donne une nouvelle identité au roman graphique made in India.