Téléchargez Dimanche Ouest France
(Fichier PDF - 2.7 Mo)

Dico des invités

SERRES Alain

France

Martin des colibris (Rue du Monde, 2008)

Alain Serres
Photo de Mira

Depuis son premier album, paru en 1982 aux éditions La Farandole, il a publié plus d’une cinquantaine d’ouvrages dans de nombreuses maisons d’édition. Du livre-impossible-à-croquer-pour-tout-petit au roman pour adolescent en passant par le documentaire et la poésie, Alain Serres s’adresse à la jeunesse, des plus petits aux adolescents.

Né à Biarritz en 1956, Alain Serres est un ancien enseignant de maternelle. Auteur engagé, il décide, en 1996, de fonder sa propre maison d’édition, souhaitant publier des ouvrages différents des standards que l’on trouvait alors en librairie : des livres qui donnent envie de lire, qui "titillent l’intelligence des enfants, leur esprit critique et leur sensibilité artistique", des ouvrages qui "interrogent le monde, le remettent en cause et encouragent à imaginer la vie autrement". Naissent alors les éditions Rue du Monde dont la première réalisation, Le grand livre des droits de l’enfant, suscite un véritable engouement à peine sortie en librairie et annonce du même coup la ligne éditoriale originale de cette maison. Aujourd’hui, avec plus d’une centaine de titres à leur catalogue, les éditions Rue du Monde ont su s’imposer dans le paysage éditorial français comme l’une des maisons indépendantes les plus dynamiques et les plus originales.

Pourtant, le succès ne semble pas avoir fait oublier à Alain Serres ses premières amours - l’enseignement et l’écriture - puisque, même s’il n’est désormais plus instituteur, il continue de rencontrer ses jeune lecteurs au quatre coins de la francophonie. Il anime également des ateliers et des débats sur l’écriture tout en continuant lui même d’écrire : il vient de signer avec Judith Gueyfier Martin des Colibris, un ouvrage jeunesse évidemment paru chez Rue du Monde.


Bibliographie :

  • Martin des colibris (Rue du Monde, 2008)
  • Je serai les yeux de la Terre, avec Altitude et Zaü (Rue du Monde, 2008)
  • Nouk qui s’envola, avec Nathalie Novi (Rue du Monde, 2008)
  • Comment apprendre à ses parents à aimer les livres pour enfants, avec Bruno Heitz (Rue du Monde, 2008)
  • Le monde est si grand, avec Loren Batt (Rue du Monde, 2008)
  • Terrible, avec Bruno Heitz (Rue du Monde, 2008)
  • Toc, toc ! Monsieur Cric-Crac !, avec Martin Jarrie (Rue du Monde, 2008)
  • Et Picasso peint Guernica (Rue du monde, 2007)
  • Encore un coquelicot, illustrations de Martine Mellinette (Cheyne éditeur, 2007)
  • Une cuisine tout en chocolat, illustrations de Nathalie Novi (Rue du monde, 2006)
  • Je vous aime tant, illustrations d’Olivier Tallec (Rue du monde, 2006)
  • Comment un livre vient au monde, illustrations de Zaü (Rue du monde, 2005)
  • Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune, illustrations de Zaü (Rue du monde, 2005)
  • Une cuisine grande comme un jardin, illustrations de Martin Jarrie (Rue du monde, 2004)
  • Première année sur la Terre, illustrations de Zaü (Rue du monde, 2003)
  • Les étonnants animaux que le fils de Noé a sauvés (Rue du monde, 2001)
  • Une cuisine grande comme le monde, illustrations de Zaü (Rue du monde, 2000)
  • Nous les Bibi, illustrations de Serge Bloch (Albin Michel, 1998)
  • Un grand-père transformidable, illustrations d’Hervé Blondon (Albin Michel, 1997)
  • Prière de ne pas entrer dans la chambre des parents, illustrations de Klaas Verplancke (Castermann, 1996)
  • Il y a le monde, illustrations de Martine Mellinette (Cheyne éditeur, 1996)
  • Le Grand livre des droits de l’enfant, illustrations de Pef (Rue du monde, 1996)
  • Le bestiaire des mots, illustrations de Martine Mellinette (Cheyne éditeur, 1991-
  • Puni-Cagibi, illustrations de Claude K. Dubois (L’école des loisirs, 1990)
  • Le petit humain, illustrations d’Anne Tonnac (Gallimard jeunesse, 1986)
  • N’écoute pas celui qui répète, illustrations de Martine Mellinette (Cheyne éditeur, 1986)
  • Du commerce de la souris, illustrations de Claude Lapointe (Gallimard jeunesse, 1984)

Présentation de Martin des colibris :

Ses yeux cherchent toujours des oiseaux dans le ciel. Et sa main s’applique à les dessiner sur les pages de ses cahiers. Martin est un enfant qui rêve d’aller à la rencontre de tous les oiseaux du monde et, justement, un bateau va bientôt faire voile vers le pays des colibris... Cette histoire a été imaginée à partir de la grande aventure vécue par le naturaliste René-Primevère Lesson à bord du voilier La Coquille lors de son tour du monde entre 1822 et 1825.

La sieste

Rue Du Monde - 2013

Aux quatre coins du monde, c’est la même histoire : la sieste, on n’a pas toujours envie de la faire ! Mais quand on s’y glisse, on n’a plus envie de se réveiller. C’est si bon de rêver encore et encore.


Le livre qui parlait toutes les langues

Rue Du Monde - 2013

Voici une souriante histoire de Loup pour découvrir, avec les yeux et les z’oreilles, 20 langues du monde ! Bon voyage... Sur le CD, l’histoire est dite en français par son auteur et par 19 lecteurs qui se partagent le récit, chacun dans sa langue.


Un enfant c’est comme ça !

Rue Du Monde - 2012

Un enfant c’est comme ça ! Un enfant, ça saute, ça tombe et ça se relève, ça joue mal du violon et ça rit comme une otarie... Mais un enfant, ça tient le monde de demain dans le creux de sa main ! Comme une tentative de définition de l’enfance, une déclaration ludique en totale harmonie avec le travail de Rue du monde sur les droits de l’enfant, que l’on prend plaisir à dire à voix haute. - Un livre ouvert à la créativité : le rythme du texte se prête à la poursuite du récit et le principe du collage donne envie d’en faire autant ! - Il y a 5 ans, un extrait de ce texte a été offert par Rue du monde à 20 000 enfants, au travers de leur librairie ou de leur bibliothèque (pour les 10 ans de la maison d’édition). En voici une version renouvelée par la fraîcheur des images de Silvia Bonanni.


Martin des colibris

Rue Du Monde - 2008

Martin des colibris Ses yeux cherchent toujours des oiseaux dans le ciel. Et sa main s’applique à les dessiner sur les pages de ses cahiers. Martin est un enfant qui rêve d’aller à la rencontre de tous les oiseaux du monde et, justement, un bateau va bientôt faire voile vers le pays des colibris... Cette histoire a été imaginée à partir de la grande aventure vécue par le naturaliste René-Primevère Lesson à bord du voilier La Coquille lors de son tour du monde entre 1822 et 1825.

La beauté du monde

Saint-Malo 2009
Dimanche : 11h30 - La beauté du monde
Alain Serres, Guillaume Duprat, Judith Gueyfier, Camille Renversade. Animé par Anne Chevrel