Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

PATAUX Agnès

France

Exposition photographique : Tradipraticiens et objets de culte au Mali et au Burkina Faso

Auteur photographe indépendante, Agnès Pataux vit et travaille à Paris.
Elle s’intéresse à la photographie depuis 1978. C’est en 1983, après avoir rencontré Seymour Jacobs, qu’elle devient photographe, convaincue qu’il lui faut travailler avec un moyen format.

D’abord paysagiste sur la Côte Normande entre Dieppe et Étretat, portraitiste des effigies sculptées dans les cimetières à Paris, Nice, Gênes et Rome, elle se rend ensuite fréquemment en Irlande entre 1992 et 2003. Elle y est captivée par la puissance des paysages, les visages des Irlandais à l’image de cette nature rude, et par un patrimoine exceptionnel de murs de pierre sèche.

De 1998 à 2004, Agnès Pataux va à la rencontre du peuple dogon au Mali où elle réalise un portrait de cette société remarquable où beauté naturelle s’allie à richesse culturelle et humaine.

Depuis 2002 elle poursuit un travail sur les confréries de chasseurs, les ritualistes et leurs objets de culte au Burkina Faso (chez les Lobi, les Gan, les Dian, les Dagara, les Bérifon, les Turka…) et au Mali (en Pays Mandé et dans le Miniankala).

En 2005 elle reprend en France, dans le Cantal, le thème initié en Irlande, les portraits de célibataires en milieu rural.

De ses voyages au Portugal, au Maroc, etc.… elle rapporte portraits et paysages.

Agnès Pataux est l’auteur de deux livres aux éditions 5 Continents, Irlande, au rivage de l’Europe et Dogon, gens de la falaise.

Lauréate du prix « Nature et Découverte » en 2003, elle est finaliste du « Prix Femme Artiste des Amis du National Museum of Women in the Arts » de Washington en 2007.
En 2008, les collections nationales françaises – musée du quai Branly - font l’acquisition d’une série de ses photographies sur les « Tradipraticiens et objets de culte ».