Dico des invités depuis 1990

RENVERSADE Camille

France

Dragons et Chimères (Hoebëke, 2008), avec Pierre Dubois

Fusil de bois en joue, képis d’infanterie ou tricorne vissé sur le sommet du crâne, ainsi courait le jeune Camille Renversade à l’epoque des culottes courtes, parmi les herbes hautes et dorées des plaines Narbonnaises, en criant à tue-tête "à l’abordage !", "par les saintes culottes de Mac Gregor !"
A l’ombre des pinèdes, il rêvait en lisant Jules Verne, Conan Doyle et Stevenson.
Pendant les grandes vacances, son grand-père, professeur de botanique, lui donne le goût et l’amour de la nature, ils partent ensemble herboriser, chasser les papillons et les coléoptères.
Plusieurs années plus tard, sur les traces de Baden-Powell, Camille devient scout. Randonnées, bivouacs, camps en pleine nature...Puis chef scout. Il tente alors de transmettre à son tour aux jeunes le goût de l’aventure, de la découverte de la faune et de la flore, le tout en jouant aux pirates, aux chevaliers de la table ronde ou encore aux explorateurs des pôles.
Après un baccalauréat littéraire, il se rend à Lyon pour suivre des études de dessin à l’Ecole Emile Cohl, où il obtient son diplome en 2006, avec un certain projet sur la cryptozoologie qui prendra vie sous la plume du féerique Pierre Dubois aux Editions Hoebeke.


Lien


Bibliographie

  • Dragons et Chimères (Hoebëke, 2008), avec Pierre Dubois

Présentation de Dragons et Chimères

Camille Renversade, jeune illustrateur de talent tout juste sorti de la fameuse Ecole de dessin Emile Cohl de Lyon, aurait aimé faire partie de ces expéditions, composées de scientifiques, chercheurs, photographes, dessinateurs et accompagnés de guides et porteurs locaux qui, jusqu’à la fin du XIXe siècle partirent à la découverte de nouvelles contrées éloignées à la recherche d animaux ou de plantes inconnus. Il aurait aimé au retour, organiser des conférences, exposer des échantillons dans les cabinets de curiosités des musées et publier des comptes-rendus comme autant de carnets d exploration.
Mais aujourd’hui, que peut-on espérer découvrir qui ne le soit pas déjà ? Comment retrouver l ambiance de ces voyages à l’ancienne, comment découvrir des trésors merveilleux et vers où et quoi orienter ses recherches ?

Il se tourne alors vers les seuls êtres qui restent encore à découvrir : les animaux fantastiques et la seule science qui leur soit consacrée : la cryptozoologie, dont le créateur du terme est le zoologue belge Bernard Heuvelmans.
Une science qui tente d’étudier objectivement le cas des animaux seulement connus par des témoignages, des pièces anatomiques ou des photographies, tels le yéti, les monstres marins, et autres dragons.

Mais comment monter une telle expédition ? La seule solution pour Camille Renversade est de se créer une expédition à sa mesure en l’inventant purement et simplement.
Il prend alors comme compagnon pour ce voyage en imaginaire l’éminent spécialiste des êtres surnaturels : Pierre Dubois.

Voici donc Dragons et chimères, carnets d expédition : Le résultat est étonnant. A la façon d’un vrai carnet d expédition, que l’on aurait retrouvé dans un tiroir du muséum d histoire naturelle, Camille Renversade et Pierre Dubois à travers les photographies vieillies qui nous montrent des décors de musée, les membres des expéditions en portraits ou en situation, des dessins et études de fragments et de squelettes de l’un et les textes de l’autre, nous entraînent dans deux expéditions.
La première, partie en Afrique à la recherche de dragons, échappera de peu au Basilic et son regard pétrifiant et rapportera un des plus beaux spécimens de squelette de dragon. La seconde dans les lointaines Indes, où les membres de l’expédition seront aux prises avec des harpies, croiseront des licornes et autres chimères.

Dragons et Chimères, carnets d’expédition

Hoëbeke - 2008

La beauté du monde

Saint-Malo 2009
Dimanche : 11h30 - La beauté du monde
Alain Serres, Guillaume Duprat, Judith Gueyfier, Camille Renversade. Animé par Anne Chevrel