Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

PINON Dominique

France

La maison des célibataires (Éditions Gaïa, 2012)

Dominique PINON
© Nathalie Mazeas

Biographie :

En 1983, Dominique Pinon est nommé pour le César du Meilleur jeune espoir masculin pour Le Retour de Martin Guerre, film dans lequel il incarne un paysan un peu obtus. C’est pourtant en 1991 que sa carrière cinématographique décolle véritablement avec le Delicatessen de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet : il y interprète le rôle principal, personnage lunaire amoureux de Marie-Laure Dougnac.
S’il est l’un des comédiens fétiches de Jean-Pierre Jeunet au cinéma, Dominique Pinon est fidèle à l’univers de Valère Novarina au théâtre. C’est toutefois dans une mise en scène de Zabou Breitman, en 2004, qu’il reçoit le Molière du meilleur comédien pour son interprétation de L’Hiver sous la table de Roland Topor.

L’acteur, polyvalent et à l’aise aussi bien dans le drame que dans la comédie, dans les films policiers que dans les longs métrages déjantés ou intimistes, est devenu en quelques années une ’gueule’ du cinéma français. Grand lecteur, il prête également sa voix rocailleuse et reconnaissable entre toutes pour des livres audio.
Dominique Pinon sera présent lors du festival en compagnie de Jørn Riel, dont il a mit en voix La maison des célibataires en 2012.


Œuvre :

Livres audio :

  • Bazar Circus (2013)
  • La maison des célibataires (Éditions Gaïa, 2012)
  • Le Hobbit (Audiolib, 2012)
  • Contes pour enfants pas sages (2012)
  • La contrepèterie en une heure (2012)
  • Le roman de Renart (2011)
  • Histoires comme ça (2010)

Filmographie succincte :

  • L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Pivet (2013)
  • Les profs (2013)
  • Musée haut, musée bas (2008)
  • Dikkenek (2006)
  • Un long dimanche de fiançailles (2004)
  • Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (2001)
  • Alien la résurrection (1997)
  • La cité des enfants perdus (1995)
  • Delicatessen (1991)
  • Le retour de Martin Guerre (1982)

Présentation de La maison des célibataires
Texte de Jorn Riel, lu par Dominique Pinon

Les copains d’abord, telle pourrait être la devise de ces célibataires, plus cigales que fourmis, et surtout soucieux de ne rien perdre du bel été groenlandais.

Oui, mais... les plus belles choses ont une fin, et tant qu’à faire, mieux vaut se ménager des vieux jours paisibles et une sortie honorable. Sans pour autant bien sûr grever le présent en se contraignant au travail. Comment faire ? Kernatoq a bien une idée. Et même s’il lui faut se laver – devant ses amis atterrés – et se mettre sur son trente et un, la situation l’exige : il se sacrifiera en épousant la veuve Bandita. Certes, Bandita est aussi célèbre pour son immense troupeau de moutons que pour ses biceps de catcheuse. Mais pour Kernatoq, elle est surtout le gage d’une retraite heureuse pour le clan. Et, quoi qu’ils fassent, ses amis ne pourraient rien pour le dissuader. À moins que...


Revue de presse :

  • « La lecture magistrale par Dominique Pinon de La maison des célibataires nous entraîne à Sardloq, petit comptoir du sud du Groenland. (...) Mélange de fourberies et de traditions séculaires vues par des hommes bourrus, romantiques et cabochards, cette fable burlesque à lire et (ou) écouter, dresse le tableau étonnant et rieur d’un Groenland attachant, le portrait chaleureux d’un pays froid où, sous la plume du conteur Riel, il fait bon vivre. »
    L’humanité dimanche, Michaël Melinard, le 9 juillet 2009

Bazar Circus

Didier Jeunesse - 2013

Au Bazar Circus, c’est la panique ! Le roi a décidé d’assister à la représentation du soir. et chacun en fait un peu trop ! Angelo, l’homme canon, est même envoyé si loin qu’il ne retombe pas. Le roi, furieux, décide alors de bannir le cirque de son royaume...


La maison des célibataires

Gaïa Editions - 2012

Les copains d’abord, telle pourrait être la devise de ces célibataires, plus cigales que fourmis, et surtout soucieux de ne rien perdre du bel été groenlandais. Oui, mais... les plus belles choses ont une fin, et tant qu’à faire, mieux vaut se ménager des vieux jours paisibles et une sortie honorable. Sans pour autant bien sûr grever le présent en se contraignant au travail. Comment faire ? Kernatoq a bien une idée. Et même s’il lui faut se laver – devant ses amis atterrés – et se mettre sur son trente et un, la situation l’exige : il se sacrifiera en épousant la veuve Bandita. Certes, Bandita est aussi célèbre pour son immense troupeau de moutons que pour ses biceps de catcheuse. Mais pour Kernatoq, elle est surtout le gage d’une retraite heureuse pour le clan. Et, quoi qu’ils fassent, ses amis ne pourraient rien pour le dissuader. À moins que...


Le Hobbit

Audiolib - 2012

Premier récit publié par J.R.R. Tolkien, en 1937, cette histoire, inventée par l’auteur pour ses propres enfants, raconte les aventures de Bilbo, un jeune hobbit, héros malgré lui en quête d’un trésor gardé par un dragon, en compagnie de nains et du magicien Gandalf. Devenu un classique de la littérature de jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs de tous âges. La lecture de Dominique Pinon (Delicatessen, La Cité des enfants perdus, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain) insuffle toute sa vivacité à cette quête pleine d’enchantements.


Contes pour enfants pas sages

Gallimard Jeunesse - 2012

Une autruche qui mange des cloches et fait la conversation au Petit Poucet, des antilopes mélancoliques, un dromadaire mécontent que l’on traite de chameau, un éléphant de mer assis sur le ventre qui, paraît-il, jonglerait avec des armoires à glace...Le monde de Prévert n’a pas fini de nous surprendre ! Contient 1 CD audio. Durée d’écoute : environ 30 mn


La contrepèterie en une heure

PUF - 2012

Le roman de Renart

Gallimard Jeunesse - 2011

Messire Renart n’a qu’une idée en tête : se remplir l’estomac. Maître dans l’art de la ruse et de la flatterie, il embobine Chanteclerc le coq, Tiécelin le corbeau ou le loup Ysengrin, son ennemi juré. Lassé des fourberies de ce turbulent vassal, Noble, le roi lion, est bien décidé à rétablir l’ordre dans son royaume. Mais on ne soumet pas facilement Renart, qui a plus d’un mauvais tour dans son sac ! Une oeuvre anonyme Le Roman de Renart n’est pas l’oeuvre d’un seul auteur mais de vingt-huit, et sa rédaction, commencée vers 1175, se poursuivra jusqu’en 1250 environ. Tous les auteurs étaient probablement des clercs, c’est-à- dire des hommes d’église sachant lire et écrire. On ne connaît le nom que de trois d’entre eux, et en particulier celui qui a écrit la partie la plus ancienne : Pierre de Saint-Cloud. Très peu de gens sachant lire au Moyen Age, le texte était essentiellement lu ou récité par des jongleurs. A la fois acteurs, acrobates, montreurs d’animaux, ceux-ci allaient de ville en village, de château en auberge pour se produire devant un public varié. Seigneurs, bourgeois, riches commerçants, artisans, villageois, tous appréciaient le spectacle et en assuraient la célébrité. traduit et adapté de l’ancien français par Pierre Mezinski


Histoires comme ça

Gallimard Jeunesse - 2010

Comment la baleine eut un gosier, comment le chameau eut une bosse, comment on écrivit la première lettre et comment il s’en suivit la naissance de l’alphabet... à travers le regard tendre et érudit de rudyard kipling, découvrons comment le monde est devenu monde, et pourquoi le chat, lui, va tout seul !