Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Ananda Devi, "Le sari vert" (Gallimard)

image

Servi par l’écriture magistrale d’Ananda Devi, Le sari vert, dixième roman de l’écrivain mauricienne est une charge radicale contre le patriarcat et les violences faites aux femmes. « Un texte âpre et dérangeant » selon le magazine en ligne Psychologies.com, dérangeant au point qu’Ananda Devi elle-même, sur son site internet, confie ne pas savoir si elle saura « écrire autre chose après cela ».
« Sous la plume cruelle et lucide d’Ananda Devi, la méchanceté est un art. On chemine dans la conscience d’une horreur sans remords. Le mal est fascinant » écrit Hervé Bertho dans Ouest-France. « la Franco-Mauricienne livre une de ses œuvres les plus puissantes » pour RFI, Le sari vert est « une tragédie contemporaine universelle (…) Ananda Devi maîtrise plus que jamais son écriture » peut-on encore lire sur le site allafrica.com.
Ananda Devi a reçu pour Le Sari Vert le prix Louis Guilloux 2010.

Résumé :

Dans une maison de Curepipe, sur l’île Maurice, un vieux médecin à l’agonie est veillé par sa fille et par sa petite-fille. Entre elles et lui se tisse un dialogue d’une violence extrême, où affleurent progressivement des éléments du passé, des souvenirs, des reproches, et surtout la figure mystérieuse de la mère de Kitty, l’épouse du « Dokter-Dieu », qui a disparu dans des circonstances terribles. Elles ne le laisseront pas partir en paix.

Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)