Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

VEZINA Michel

Canada

Parti pour Croatan (Somme Toute, 2014)

Michel Vézina - Étonnants Voyageurs - Saint-Malo 2012 © Gaël le Ny

Ex-chroniqueur culturel pour le journal électronique Montréal Express, Michel Vézina a longtemps écrit pour le très engagé Mouton Noir et fait entendre sa voix sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada. Après deux recueils de nouvelles, Les contes de l’inattendu, (Le Loup de Gouttière, 1991) et Acid Run (L’Incertain, 1993), il signe en 2005 son premier roman, Asphalte et vodka (Québec Amérique, 2005). Suivront Élise (Coups de tête 2007), La Machine à orgueil (Québec Amérique, 2008) et Sur les rives (Coups de tête, 2009). Il est aussi le traducteur en français de l’auteur américain Darius James.

Grand amateur de spectacle vivant, il a fait partie en tant que clown de la troupe du cirque punk qui suivait les Bérurier Noir (1987-89) en tournée. Il a fondé la compagnie de théâtre ambulant, Le Cochon souriant, pour laquelle il a écrit, mis en scène, joué, craché le feu ou encore chanté sur scène (1995-2001).
Michel Vezina a réalisé deux documentaires : Singing Bridges (1991) et Le 2116, André Fortin, cinéaste (2001). Il travaille depuis 2007 comme directeur littéraire aux éditions Coups de tête .

Michel Vézina est aussi l’instigateur, avec son ami Vander, de Dub et Litté, « sound system littéraire » dont le passage a été remarqué à Jacmel, en mai 2008. Après un passage à Étonnants Voyageurs en Haïti 2012, il revient à St-Malo avec un nouveau roman, Zone 5, qui continue l’épopée politique et sociale futuriste entamée en 2007 avec Élise.

Dans un essai au titre délirant (Attraper un dindon sauvage au lasso), l’écrivain hors-norme, s’interrogeant sur son addiction aux mots, livre les confessions inclassables d’un fou de littérature.

Lorsque Montréal Express supprime sa rubrique hebdomadaire en mai 2013, Michel Vézina met un terme à sa carrière de chroniqueur démarrée quinze ans plus tôt avec le Mouton Noir. Tourné vers l’écriture de livres, il publie en 2014 Parti pour Croatan, du nom de cette île imaginaire où les pirates prétendaient aller pour échapper aux Marines. C’est en ce lieu de liberté, écarté de la civilisation, que l’auteur se réfugie pour questionner les buts de son écriture.


Bibliographie :

  • Parti pour Croatan (Somme Toute, 2014)
  • Attraper un dindon sauvage au lasso (Éditions Trois Pistoles, 2012)
  • Zone 5 (Coups de tête, 2011)
  • Sur les rives (Coups de tête, 2009)
  • La machine à orgueil (Québec Amérique, 2008)
  • Élise (Coups de tête, 2007)
  • Asphalte et vodka (Québec Amérique, 2005)
  • Acid run, nouvelles (L’incertain, 1993)
  • Les contes de l’inattendu (Éditions du Loup de gouttière, 1991)
Parti pour Croatan

Parti pour Croatan

Somme toute - 2014

Croatan, c’est cette île légendaire où les pirates prétendaient aller, l’endroit où l’on disparaît. De nombreux capitaines de marines royales, croyant les débusquer, se seraient ainsi retrouvés dans des baraquements vides, devant un écriteau « Gone to Croatan ». Il ne fallait pas chercher l’endroit sur une carte, mais comprendre plutôt qu’on ne les retrouverait pas. Michel Vézina a fait de Croatan sa destination préférée et il en a souvent parlé à demi-mot comme d’un vieux secret. Ce livre nous fait enfin visiter les lieux.

L’auteur a été chroniqueur pendant quinze ans. Ses textes mêlaient commentaire politique, critique littéraire, récit de vie, coups de gueule. Aujourd’hui, Vézina se permet de ne plus jouer le jeu médiatique, il prend le temps, remplace les chroniques par le carnet, en format livre plutôt qu’en blogue. Et c’est tout son rapport à la culture, à la société, qui change. Car partir pour Croatan, ce n’est pas que fuir, c’est résister, espérer. Les textes qui composent ce livre sont ainsi plus libres, à la fois plus éclatés et plus exigeants. Ils recherchent beauté et humanité en dehors des normes ; ils racontent, avec ce mélange d’amour et de colère, la vie au fond des bois et la démarche d’écriture comme des voyages en diagonale.

Une lecture pour poètes-écolos wanna be pirates.

Attraper un dindon sauvage au lasso

Trois-Pistoles - 2012

"J’écris et je bois comme je fume : jusqu’à m’en vider l’encre et la substantifique moelle. Jusqu’à m’en tordre le clavier, jusqu’à m’en vider le cul de mots.
J’écris. Depuis toujours. J’ai pourtant longtemps eu peur de me dire écrivain.
Je lis, surtout. Et j’ai lu, beaucoup. Tous les jours.
Lire, lire et écrire dans le but de me reproduire, dans l’espoir de faire se torcher ma langue un peu. Lire et écrire en prenant le mal par la queue.
Qui suis-je ? D’où viens-je ? Pourquoi lis-je ? Pourquoi écris-je ?
Certainement pas pour faire comme les autres."


Zone 5

Coups de tête - 2011

Michel Vézina replonge sa plume dans l’encre de la Série Élise. Ça démarre à Blanc-Sablon, exactement là où, à la fin d’Élise, il avait laissé ses personnages. Jappy et Élise squattent toujours le village fermé. Et non seulement y mènent-ils leurs affaires illicites, mais en se mettant en lien avec d’autres villages squattés, ils créent autant de Zones autonomes temporaires – concept emprunté à TAZ, d’Hakim Bey, dont Zones 5 est truffé d’extraits. Pour subvenir à leurs besoins, les résistants abordent cargos, pétroliers et paquebots dans l’Estuaire et le Golfe du Saint-Laurent. Ils créent ainsi une économie de la marge. Un nouvel âge d’or de la piraterie est-il né ?


Sur les rives

Coups de tête - 2009

D’abord un meurtre : une femme, retrouvée sur une plage, déchiquetée. Puis un homme, tué par le même meurtrier, qui boucle la boucle d’une balle dans la bouche. Un fou. Puis d’autres meurtres semblables. Sauf que tout cela est impossible puisqu’à chaque fois, le meurtrier se suicide. À moins que quelqu’un ne s’amuse à contrôler les volontés des meurtriers... Mais qui ? Comment ? Et surtout... pourquoi ?


Élise

Coups de tête - 2007

On dira d’Elise et de Jappy qu’ils sont sauvages. Ils vivent dans un monde qui l’est encore plus qu’eux. Montréal se meurt, et ils rêvent de partir sur une base spatiale ou sur la Lune. Elise et Jappy vivent en marge d’un monde qui a tué la dissidence. Elise a fait une connerie, et Jappy, fou amoureux, protecteur, capable de tout, risque sa vie pour elle et son salut.

Les grands débats en vidéo

Écrire : affaire de style ? affaire d’histoire ? affaire de monde ?

Saint-Malo 2012

Avec Makenzy Orcel, Eric Miles Williamson, Michel Vézina, Julien Delmaire, Michel Le Bris

Les cafés littéraires

Écrire : affaire de style ? affaire d’histoire ? affaire de monde ?

Saint-Malo 2012

Avec Makenzy Orcel, Eric Miles Williamson, Michel Vézina, Julien Delmaire, Michel Le Bris

Contre Culture

Avec Cathi Unsworth, Michel Vezina, Barry Miles, et Jean-Marc Lainé - Saint-Malo 2012

Une rencontre entre Cathi Unsworth, Michel Vezina, Barry Miles, et Jean-Marc Lainé (Grand Prix de l’Imaginaire 2012)


L’impératif d’écrire

Avec Michel Vézina, Robert Lalonde et Patrick Declerck - Saint-Malo 2012

Avec Michel Vézina, Robert Lalonde et Patrick Declerck, animé par Marie-Madeleine Rigopoulos