Ananda Devi envoie un message de soutien

image

En cet instant précis, écrire semble – presque – de l’indécence.
Les mots, là-bas, ne peuvent plus dire. Ne pansent pas les blessures. Ne bercent pas les enfants. Ne consolent pas les vivants. N’enterrent pas les morts.
Pour nous qui sommes restés à quai, qui ne sommes pas partis, qui ne sommes pas parmi eux – pour leur dire ce que nous ressentons, que nous pensons à eux, que nos vies sont rattachées aux leurs, il n’y a guère plus que le silence.

Mais, en lisant les mots de Dany, je me dis qu’il faut aussi, avec humilité, avec amour, et sans tapage, leur tendre nos pensées et nos voix.

Alors, en toute humilité, à vous, avec vous :

Dany, Lyonel, James, Louis-Philippe, Frankétienne, Rodney.
Michel, Maëtte et toute l’équipe.
La famille de Georges Anglade et son épouse.
Haïti.
Haïti.
Haïti.


Ananda Devi