Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

Sita chante le blues

Nina Paley (Gigantic Pictures, 2009, 82’)

image

23 mai 2010, Cinéma Le Vauban – Salle 1, 14:00

XXe siècle avant Jésus Christ, la mythologie indienne raconte les mésaventures de Sita, déesse et épouse dévouée, répudiée par Rama, son roi de mari.
XXIe siècle, Nina (la réalisatrice elle-même) connaît le même destin quand son propre époux, parti en Inde pour une mission professionnelle, la quitte d’un simple e-mail !

Adaptation musicale du « Ramayana », célèbre épopée indienne, Sita chante le blues mêle avec humour, tragédie ancienne et comédie contemporaine. Singes volants, monstres et dragons, dieux et déesses, évoluent au rythme du blues
d’Annette Hanshaw, chanteuse des années 1920. Un cocktail détonnant de jazz et Bollywood, le tout en dessin animé !

La bande annonce du film Sita chante le blues

Revue de presse :

  • « (...) la mélancolie et le sens de l’humour de Nina Paley qui font tenir debout cet assemblage hétéroclite et charmant. » (Le Monde)
  • « Entre le théâtre d’ombres, les fausses peintures animées, le cartoon et le dessins traditionnel, Sita chante le blues enchaîne ses diverses formes avec une belle fuidité, sans recours aux effets spéciaux modernes. » (Libération)
  • " Une oeuvre singulière face aux mastodontes d’animation des majors américaines, qui travaillent en 3D et en relief. Rien de cela dans le film (...) mais le charme d’une oeuvre personnelle. " (Positif)
  • " Une épatante tragi-comédie musicale animée, poétique, esthétique et délicieusement insolente (...) Cocktail irrésistible. " (Télérama)

Portfolio

Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)