Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

ROUGERIE Jacques

France

De 20 000 Lieues sous les Mers à SeaOrbiter (Editions Democratic Book, 2010)

Biographie

Architecte visionnaire né en 1945 d’une mère professeur de mathématique et d’un père biogéographe, compagnon de Théodore Monod, Jacques Rougerie a vécu jusqu’à 11 ans en Afrique, en Côte d’Ivoire. Il entre aux Beaux-Arts en 1964 dans l’atelier dirigé par Paul Maymont. Passionné par l’aventure de Cousteau et les premières maisons sous-marines, il entreprend un cycle d’études à l’Institut Océanographique de Paris en 1970 en même temps qu’il intègre l’Université d’Urbanisme de Vincennes ainsi que l’Ecole des Arts et Métiers sous la direction de Jean Prouvé.
Menant de front ses deux passions, la mer et l’architecture, il parcourt le monde sur les traces des peuples de la mer pour en étudier les traditions ethnosociologiques et visite les pays les plus avancés dans les technologies offshore.
Devenu architecte, il fonde en 1974 le Centre d’Architecture de la Mer et de l’Espace qui servira de creuset à ses nombreux projets et réalisations basés sur une recherche bionique et sur la philosophie « Habiter la mer ». Parallèlement, il enseigne dans dans différentes écoles d’architecture parisiennes, et fait, depuis 1971, de nombreuses conférences et expositions dans le monde entier sur les thèmes de l’architecture et de la mer.
Passionné d’aventure et d’exploration, il construit et séjourne dans ses propres maisons sous-marines. Il effectue la traversée de l’Atlantique dans la nacelle transparente et sous-marine de l’Aquaspace, et participe, en 1992, au record du monde de 70 jours sous la mer. Il participe enfin chaque année depuis 2003 au programme Neemo d’entrainement des astronautes de la Nasa dans un habitat sous-marin au large de la Floride.
Tous ses travaux ont valu à Jacques Rougerie de recevoir de nombreuses distinctions, et d’être nommé, entre autres, membre de l’Académie Française d’Architecture (1999) et de l’Institut – Académie des Beaux Arts (2008).
En 2009, il crée la Fondation Jacques Rougerie Génération Espace Mer – Institut de France, qui a pour but de favoriser la réflexion et l’innovation dans les domaines de la préservation du milieu marin et des relations futures de l’homme avec la mer, l’eau douce et l’espace.


Ses réalisations :

Parmi ses grandes réalisations de musées, de centres de la mer et de bâtiments terrestres :

  • pour les musées et centres de la mer : Pavillon de la mer (Osaka, Japon, 1981), Océanopolis I et II (Brest, 1989-2000), Nausicaa I et II (Boulogne-sur-Mer, 1991-2000), le Musée d’archéologie sous-marine d’Alexandrie (Egypte, 2014), le Centre Caribéen de la mer (Guadeloupe, 2014), l’Océonarium de Kochi (Inde, 2014)…
  • parmi les autres grandes réalisations architecturales : l’Institut Français d’Informatique (Marne la Vallée, 1991), l’Usine Larousse de Formule 1, (Signes, 1991), le Centre de recherche sur l’environnement (Dunkerque, 1994), le Stade nautique olympique de Vichy (2008), l’aéroport de Nouméa (2011), la piscine Molitor (Paris, 2013)…

Parmi les études en cours des grands projets actuels :

  • la Cité marine « City in the Ocean » (Emirats Arabes Unis)
  • les terminaux aéroportuaires privés Embassair (Londres, New York)
  • la tour Malley Star à énergie positive (Prilly-Lausanne, Suisse)
  • la Shell Tower (Emirats Arabes Unis)
  • et il a entre autres été sélectionné parmi cinq équipes d’architectes pour participer au grand concours international lancé par S.A.S le Prince Albert II pour l’extension en mer de la Principauté de Monaco en 2007

Côté habitats sous la mer et vaisseaux actuellement en développement :

  • Seaspacelab : laboratoire sous-marin (USA)
  • Aquaspace III : trimaran d’observation sous la mer
  • SeaOrbiter : aventure exploratoire scientifique et éducative à bord d’une plateforme multi recherches innovante dérivante ayant pour objet la découverte océanique et la sensibilisation au milieu marin.

Bibliographie :

  • De 20 000 Lieues sous les Mers à SeaOrbiter (Editions Democratic Book, 2010)
  • Les Enfants du Capitaine Némo (Arthaud, 1985)
  • Habiter la mer (EMOM, 1978)

Présentation de De 20 000 Lieues sous les Mers à SeaOrbiter

SeaOrbiter est un vaisseau unique au monde développant un nouveau concept d’observation sous-marine des océans par l’homme, en continu, 24h/24. Il permettra une meilleure compréhension des phénomènes marins et un nouvel inventaire de la richesse des océans pour une préservation de leurs ressources – comme de celles de notre planète. C’est tout à la fois une aventure humaine révolutionnaire et indispensable pour les générations futures. C’est, aussi, une véritable plateforme de communication, à portée éducative, moteur d’une nouvelle aventure proposée aux hommes à l’échelle de la Méditerranée, de l’Europe et du Monde : bien comprendre les océans et les écosystèmes océaniques, les respecter et vivre en harmonie avec eux.
SeaOrbiter est d’ores et déjà aujourd’hui accompagné par un large comité d’experts de renommée internationale issus de multiples domaines de compétences de pointe, ainsi que par de nombreux industriels liés aux technologies. Tel est le credo de l’architecte Jacques Rougerie, persuadé qu’un jour l’homme tissera de nouveaux liens avec la Planète Mer, matrice de la vie sur Terre et salut des générations prochaines . Avec son vaisseau d’exploration aux formes futuristes, SeaOrbiter, il voguera sur le plus grand fleuve de la mer : le Gulf Stream.

De 20 000 lieues sous les mers à Sea Orbiter

Democratic Book - 2010

UN LIVRE JULES VERNIEN AVEC DES IMAGES INÉDITES SUBLIMES QUI NOUS FONT RÊVER. L’objectif commun que se sont assignés l’auteur et l’éditeur est de susciter des vocations scientifiques auprès de la jeunesse. Des aventuriers utopistes de la connaissance, dans l’esprit de Théodore Monod qui expliquait que l’utopie ce n’est pas ce qui est irréalisable mais la réalité qui n’est pas encore réalisée. Sea Orbiter est un vaisseau dérivant dont la hauteur totale est équivalente à celle d’un immeuble de 9 étages. Sa construction commence en 2010 pour une mise à l’eau en 2012.

L’aventure maritime d’aujourd’hui : celle de la science

Saint-Malo 2010
L’aventure maritime d’aujourd’hui : celle de la science
Avec Catherine Chabaud, Jacques Rougerie, Jacques Cluzaud, Eric Karsenti, Johan Decelle, Roland Jourdain. Animé par Noëlle Bréham.