Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

Le Géant des steppes

Alexandre Ptouchko (Arkeion/MosFilm, avec l’accord de La Cinémathèque de Toulouse, 1956, 95’)

image

Samedi 22 mai, Cinéma Le Vauban – Salle 4, 10:00

Inspiré des Bylines (chants épiques russe conté par des bardes puisant leurs inspirations au cœur du moyen âge) Le Géant des Steppes nous narre l’héroïque histoire d’Ilya de Mourom, paysan d’une inaltérable jovialité et d’une bonhomie a toutes épreuves, doté d’une force Herculéenne mais affligé d’une paralysie qui le clou sur une chaise, faisant de lui le témoin impuissant de l’invasion la Sainte Russie par les hordes mongol, peuple barbare et sanguinaire gouverné par le terrible Kaline Kahn. Des mendiants demandent a s’entretenir avec lui, le soigne et lui remette l’épée de Sviatogor, un géant qui a légué une partie de sa force au futur détenteur de l’arme. Ilya devient le nouveau défenseur de la Sainte Patrie. Il prend la route et chemin faisant défait un brigand du nom de Rossignol, un lutin qui sème la terreur grâce a un souffle équivalent à celui d’une tempête. Après ce fait d’arme, Ilya devient un héros et combat les forces de Kaline Kahn avec succès, mais sa femme et son fils sont enlevés par ce dernier. Kaline prend la femme pour épouse et entraîne le fils au combat. Presque aussi fort que son père, Fauconneau devient le chef des armés de l’impitoyable mongol. La confrontation entre père et fils devient inévitable.

Portfolio

Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)