Pour saluer Tolstoï, Gogol et Brodsky

image

Trois rencontres et quatre films, pour saluer trois figures majeures de la littérature russe et mondiale : Léon Tolstoï, Nikolaï Gogol et Joseph Brodsky.

Léon Tolstoï. Il y a 100 ans, mourait Léon Tolstoï. Quelle est aujourd’hui sa postérité ? Le prisonnier du Caucase, de Sergeï Bodrov, adapté d’une de ses nouvelles, sera suivi d’une rencontre avec Vladimir Fedorovski, Michel Parfenov et Sergeï Bodrov.
Lundi, 11h30, Maison des associations.

Nikolaï Gogol. “Nous sommes tous sortis du manteau de Gogol” dira Dostoïevski. Vagabond enchanté, mystique et dépressif, Leonid Parfenov lui a consacré un beau film, L’Oiseau Gogol, suivi d’une rencontre avec le réalisateur.
Samedi, 17h30, Maison des associations.

Joseph Brodsky. Immense poète, expulsé d’URSS en 1972, devenu américain, il ne revint jamais en son pays natal. Pour nous en souvenir : Une pièce et demie d’Andreï Khrjanovsky (il sera présent) et Joseph Brodsky, poète russe, citoyen américain de Christophe de Ponfilly et Victor Loupan, et une rencontre sur le poète et son œuvre.
Samedi après-midi, Vauban.