Dico des invités depuis 1990

CURIOL Céline

France

Les Lois de l’ascension (Actes Sud, 2020)

© Patrice Normand

Observatrice du quotidien et des petits maux des sociétés occidentales, elle allie dans son travail exploration psychologique et recherche poétique. Écrivain, journaliste, voyageuse et curieuse invétérée, elle a vécu à New York, Londres et Buenos Aires. Saluée par Paul Auster pour son originalité dès son premier livre Voix sans issue, elle construit à travers romans et essais une œuvre singulière mêlant les bouleversements intimes à ceux du monde. En témoigne son sixième roman, une œuvre à six voix qui se déploie dans le quartier parisien de Belleville, tout au long de l’année 2015. Captant à la fois les interrogations de ces protagonistes et ceux d’une époque, elle délivre une fresque intense et généreuse qui appelle à la solidarité.

Céline Curiol est née à Lyon en 1975. Écrivain, journaliste (free-lance pour Libération et France Inter), voyageuse et curieuse invétérée, elle a vécu à New York, Londres et Buenos Aires. Son premier roman, Voix sans « issue », traduit dans une dizaine de langues, traitait de la difficulté des relations amoureuses à notre époque avec humour et clairvoyance. Dans Permission, son deuxième roman, elle explore l’univers inquiétant d’un microcosme apparenté à l’ONU et s’interroge sur le rôle de la fiction dans nos vies. Avec Route rouge, c’est sa confrontation avec une réalité étrangère, celle de la Sierra Leone, où elle a passé un mois, qu’elle raconte avec émotion et originalité.


Bibliographie non-exhaustive

  • Les Lois de l’ascension (Actes Sud, 2020)
  • Les vieux ne pleurent jamais (Actes Sud, 2016)
  • Un quinze août à Paris : Histoire d’une dépression (Actes Sud, 2014)
  • L’Ardeur des pierres (Actes Sud, 2012)
  • Exil intermédiaire (Actes Sud, 2009)
  • Route rouge (Vagabonde, 2007)
  • Permission (Acte Sud, 2006)
  • Voix sans issue (Actes Sud, 2005)
  • New York (Autrement, 2003)
Les lois de l'ascension

Les lois de l’ascension

Actes Sud - 2021

Quel est dans l’itinéraire de chacun le déclic qui remet en jeu une existence pourtant choisie ? S’agit-il aujourd’hui d’un basculement intime ou de l’onde de choc issue des ébranlements du monde, des soulèvements de certains de ses peuples ? Et comment ceux-ci entrent-ils en résonance pour devenir motif à résilience, à enrôlement ou à utopie ?

Ce livre se déploie sur quatre journées réparties sur les quatre saisons de l’année 2015. À Belleville, un quartier parisien emblématique de l’éclectisme urbain, six personnages se trouvent confrontés aux enjeux d’une révolution singulière. Journaliste, psychiatre, retraité, enseignant, chômeur, lycéen, ils vont se croiser selon une étrange partition du hasard, le déroulement d’un puissant jeu d’influences. Au fil de leurs interactions comme des malentendus qui les opposent, ils tenteront d’amorcer ce combat majeur sans lequel risque de leur échapper l’essence même de leur être.

Ce grand roman d’une décennie est celui de la quête grâce à laquelle chacun, résistant aux tremblements d’un système périmé, se relève plus vivant que jamais, pour réinvestir une existence où l’indépendance d’esprit se place désormais sous le signe de la solidarité.

L’ardeur des pierres

Actes Sud - 2012

L’ardeur des pierres Une femme a le projet d’un voyage au Japon. Lors d’une conversation, l’un de ses collègues porte sur cette décision un regard négatif. Selon lui, Sidonie sera là-bas singulièrement trop étrangère. Quelque temps plus tard, à Kyoto, l’hiver est arrivé. Seul en pleine nature, un homme cherche quelque chose sous la neige. Avec difficulté, il dégage une pierre, en déniche une seconde, les cache l’une et l’autre à l’arrière de sa camionnette. Cette expédition semble suspecte : ces pierres sont des kamo-ishi. Prudemment Kanto regagne la ville, craignant d’être vu comme lorsqu’il s’était introduit dans une maison pour contempler, fasciné, la photographie d’une oeuvre d’Isamu Noguchi. Kanto est jardinier, il compose des paysages dans la pure tradition japonaise. Qu’il puisse s’approprier des kamo-ishi est inimaginable. Au-dessus de chez lui vit un homme de son âge. Kanto ne l’apprécie pas. Mais, entre ces deux solitaires, un double lien s’immisce soudain : le charme d’une femme à l’inédite apparence et la figure tutélaire d’Isamu Noguchi. Entre l’incarnation du désir et celle de la création artistique, dans ce pays aux jardins immobiles, s’annoncent d’étranges métamorphoses… Roman de l’apprivoisement de l’autre – mais aussi de soi – dans la fréquentation permanente du sacrilège, L’ardeur des pierres distille et impose un charme progressivement dévorant, tout en humour discret et subtil envoûtement.


Permission

Actes Sud - 2006

Aux frontières du réel (1)

Les cafés littéraires
Avec Céline MINARD, Céline CURIOL, Enki BILAL, Léonora MIANO - Saint-Malo 2007