Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Alain Mabanckou, "Demain j’aurai vingt ans" (Gallimard)

image

spip_logo
Avec son dernier roman Demain j’aurai vingt ans (Gallimard, août 2010), Alain Mabanckou, fidèle du festival Etonnants Voyageurs depuis une dizaine d’années, figure parmi les romans attendus de cette rentrée 2010.

"Pointe-Noire, capitale économique du Congo, dans les années 1970. Le narrateur, Michel, est un garçon d’une dizaine d’années qui fait l’apprentissage de la vie, de l’amitié et de l’amour, tandis que le Congo vit sa première décennie d’indépendance sous la houlette de « l’immortel Marien Ngouabi », chef charismatique marxiste. Les épisodes d’une chronique familiale truculente et joyeuse se succèdent, avec ses situations burlesques, ses personnages hauts en couleur : le père adoptif de Michel, réceptionniste à l’hôtel Victory Palace ; maman Pauline, qui a parfois du mal à éduquer son turbulent fils unique ; l’oncle René, fort en gueule, riche et néanmoins opportunément communiste ; l’ami Lounès, dont la sœur Caroline provoque chez Michel un furieux remue-ménage d’hormones ; bien d’autres encore. Mais voilà que Michel est soupçonné, peut-être à raison, de détenir certains sortilèges…
Au fil d’un récit enjoué, Alain Mabanckou nous offre une sorte de Vie devant soi à l’africaine. Les histoires d’amour y tiennent la plus grande place, avec des personnages attachants de jeunes filles et de femmes. La langue que Mabanckou prête à son narrateur est réjouissante, pleine d’images cocasses, et sa fausse naïveté fait merveille."

  • "Alain Mabanckou, génial marabout des mots.
    Et si Alain Mabanckou était en passe de devenir ce que fut Ahmadou Kourouma ? Un pilier de la littérature africaine. À lire son dernier roman, Demain j’aurai vingt ans, on ne peut s’empêcher de le penser, comme on ne peut s’empêcher de se remémorer Allah n’est pas obligé, de son aîné ivoirien." Par Frédérique Briard dans le Marianne du 28 août/03 septembre 2010.
  • "roman autobiographique, où le moi dialogue avec le monde, fera date." Par Valérie Marin La Meslée dans Le Point
  • "il réussit ce miracle : faire parler le gamin qu’il fut, pour évoquer le Congo-Brazzaville des années 1970-80" Par Grégoire Leménager dans Le NouvelObs
  • "Fidèle à ses précédents livres où s’entrecroisent tradition orale et narration littéraire, Alain Mabanckou signe un roman festif et grave, burlesque et tragique, inventif et nourri de toute la culture africaine des contes et légendes. … On y parle certes du poids de la misère qui pèse sur les populations locales, mais l’auteur le fait avec humour, tournant le dos au pathos et au misérabilisme. Si bien qu’au fil des pages Demain j’aurai vingt ans transforme ces multiples récits privés et historiques en hymne à la résistance, et à l’art de ne pas abdiquer ses rêves. Sans oublier de faire surgir de sa prose métaphorique un vibrant éloge de la sensualité des femmes, véritables initiatrices des différentes aventures racontées d’une plume généreuse." Par Jean-Rémi Barland dans le magazine Lire du mois de septembre.
  • "Mabanckou explique ce que peu d’essais ont réussi à faire. C’est la première fois depuis bien longtemps que l’on voit comment un petit Africain percevait le monde. Rarement, on avait lu l’histoire – l’histoire de France et les remous internationaux – racontée de cette manière, avec cet angle." Mohammed Aïssaoui dans Le Figaro, consultable sur le site d’Alain Mabanckou.
  • " Une vie affairée pour cette nichée où l’intime n’existe pas mais où le magique est toujours présent." Par Dominique Paschal, libraire dans la revue Page des libraires de septembre.
  • Consultez le site de Gallimard pour écouter une lecture de Benjamin Jungers, Pensionnaire de la Comédie-Française et lire les bonnes feuilles.
Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)