Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

KOUYATE Assane

Kabala (Centre National de Production Cinématographique (CNPC), Farafina Danbé Productions, Mandala Productions, 2002, 112’)

Né à Bamako en 1954, diplômé en Lettres Modernes, il a étudié le cinéma à l’Institut du cinéma de Moscou. Après plusieurs court-métrages, documentaires et fictions, son premier long-métrage, Kabala (2002) a été en compétition au FESPACO 2003.


Filmographie :

  • Kabala (Centre National de Production Cinématographique (CNPC), Farafina Danbé Productions, Mandala Productions, 2002, 112’)
  • Kita pays de l’or blanc (1998, 26’)
  • Regards croisés (1997, 52’)
  • Une place pour Lala à l’école (1993, 38’)
  • Témoignages démocratiques (1992, 52’)
  • Thérèse et Patrick (1989, 36’)
  • Le parfum et la calebasse (1981, 20’)
  • L’institut Marchoux (1980, 20’)

Présentation de Kabala :

Kabala, une petite bourgade du Mandé cruellement frappée par la sécheresse, se débat entre la vie et la mort. Le puits sacré présente des signes de tarissement. Les anciens organisent la danse du feu pour le féconder. Hamalla ne peut y participer en raison de sa naissance douteuse. Humilié, il quitte le village et la femme qu’il aime. Quatre années passent. Hamalla revient au village. Il désire épouser Sokona qui, entre-temps, a été promise à Sériba. Après un conseil de famille houleux, Hamalla doit convaincre les anciens de la nécessité vitale de forer dans le puits sacré, symbole de toute la spiritualité du village.