Faire face à son histoire, le défi des indépendances

image

La France a une difficulté extrême à penser son histoire coloniale. Et l’Afrique pareillement : les deux ont été marquées et transformées par cette expérience. Se souvenir, c’est aussi se penser soi-même. Cette histoire coloniale refoulée est constitutive de l’« identité » française : l’immigration des Sud fut la réfraction en France même de son empire colonial, l’irruption de l’Autre, de l’Ailleurs, dans l’espace français, le bousculant, le transformant – l’enrichissant. La parution en 8 volumes d’une histoire sur l’immigration des Sud en France, puis un « Manifeste pour une France pluriethnique et multiculturelle » renouvellent la réflexion sur laquelle les écrivains ont beaucoup de choses à dire… Et cela ne vaut pas seulement pour la France — mais pour l’Afrique aussi, si l’on veut imaginer des relations nouvelles.
Avec : Roland Colin, Moussa Konate, Pascal Blanchard, Florent Couao-Zotti

Centre Culturel Français : Vendredi 26 novembre à 18h30