Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

HOELTGEN Dominique

France

Inde, la révolution par les femmes (Picquier, 2009)

Biographie

Depuis qu’elle a renoncé à une vie sage et sédentaire, Dominique Hoeltgen arpente les routes du mondes. Journaliste infatigable, reporter sans frontière, elle a voyagé dans plus de cinquante pays.

Son parcours de globe-trotteuse débute en Algérie, où elle devient rédactrice en chef de la Lettre du Continent et de La Lettre Afrique Energie. Sa passion pour le continent africain la conduit à publier deux ouvrages, un guide touristique sur l’Algérie et Le salaire des Africains. Elle sillonne ensuite les États-Unis, l’Italie, avant de revenir vivre à Paris et de s’intéresser à la montée en puissance des nouveaux médias virtuels. Elle est ainsi pionnière à analyser le web comme phénomène de société, et écrit deux livres prémonitoires sur le sujet : Internet pour tous et Les marchands de l’Internet. Elle a également travaillé au Japon, de 1999 à 2003.
Des cénacles d’intellectuels aux tréfonds des bidonvilles, des pistes de l’Himalaya aux marchés surpeuplés des plaines, Dominique Hoeltgen a sillonné l’Inde quatre ans durant, à la rencontre des Indiens qui laissent leur empreinte sur le sous-continent. Son dernier livre, Inde, la révolution des femmes, met en lumière le travail de femmes indiennes qui se battent pour faire avancer leur société. "Oui, l’Inde a ses divas, ses icônes, ses femmes d’influence. Des personnalités connues ou inconnues qui esquissent l’avenir du pays. A leur façon."


Bibliographie :

  • Inde, la révolution par les femmes (Picquier, 2009)
  • Les marchands de l’Internet (Editions du Téléphone, 1996),
  • Internet pour tous (Editions du Téléphone, 1995)
  • Le Salaire des Africains (Editions Jeune Afrique Plus, 1983)
  • L’Algérie (Editions Jeune Afrique, 1982)

Présentation de Inde, la révolution par les femmes

spip_logoElles sont célèbres ou inconnues. Elles sont actrices, banquières, avocates, chefs d’entreprise, vendeuses de rues, chiffonnières, et leurs destins croisés donnent un éclairage sur l’Inde d’aujourd’hui, un monde dur, habitué aux drames à répétition. Les paysannes aux pieds nus qui s’inventent une douce révolution technologique et les rouleuses de bidis qui adhèrent à un syndicat partagent un même souci : devenir visibles ! Cette reconnaissance sociale est plus aisée avec l’aide de personnalités : quand une actrice de Bollywood reloge des habitants des bidonvilles. Quand des avocates élèvent la voix contre les disparitions de petites filles, les viols et les tortures. Quand des artistes utilisent leurs spectacles ou leurs écrits pour lutter contre les extrémismes. D’autres femmes sont sous les projecteurs : à la tête d’empires pharmaceutiques ou industriels, elles font des miracles. Il y a aussi les reines de la finance, patronnes de banques, qui maîtrisent l’avenir de l’économie indienne. Et comment ignorer les femmes politiques quand on sait que l’une d’elles, à la tête de l’Etat le plus peuplé de l’Inde – 200 millions de personnes, excusez du peu – se rêve à la tête du pays.
Mais l’avenir est entre les mains des plus jeunes, une génération pressée, explosive, prête à conquérir le monde. Par l’intelligence de leurs actions, des Indiennes contribuent à tisser un par un les fils de cette grande démocratie où il y a encore trop de pauvres, trop d’illettrés, trop d’exclus de la société. L’Inde est un terreau explosif où des femmes font un travail remarquable. Elles dévoilent des pans de la société actuelle et dessinent son futur. Elles dressent le portrait de l’Inde qui bouge.

Inde, la révolution par les femmes

Philippe Picquier - 2009

Inde, la révolution par les femmes Elles sont célèbres ou inconnues. Elles sont actrices, banquières, avocates, chefs d’entreprise, vendeuses de rue, chiffonières, et leurs destins croisés éclairent l’avenir de l’Inde, cette immense démocratie, où il y a encore trop d’illettrés, d’exclus de la société. Les paysannes aux pieds nus qui s’inventent une douce révolution technologique et les rouleuses de bidis qui adhèrent à un syndicat partagent un même souci : devenir visibles ! Cette reconnaissance sociale est plus aisée avec l’aide de personnalités : quand une actrice de Bollywood reloge des habitants des bidonvilles. Quand des avocates élèvent la voix contre les disparitions de petites filles, les viols et les tortures. Quand des artistes utilisent leurs spectacles ou leurs écrits pour lutter contre les extrémismes. D’autres femmes sont sous les projecteurs : à la tête d’empires pharmaceutiques, bancaires ou industriels, elles font des miracles. Et comment ignorer les femmes politiques quand on sait que l’une d’elles, à la tête de l’Etat le plus peuplé de l’Inde se rêve à la tête du pays. Mais l’avenir est aussi entre les mains des plus jeunes, une génération pressée, explosive, prête à conquérir le monde. Le livre de Dominique Hoeltgen est à l’image de ces femmes et de leur énergie incroyable pour faire changer les choses. Travailleuses de l’ombre ou reines de la finance, elles contribuent à tisser un par un les fils de l’Inde nouvelle. Elles dressent le portrait de l’Inde qui bouge.