Dico des invités depuis 1990

MEDDEB Abdelwahab

France / Tunisie

Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours (Albin Michel, 2013)

S’attachant à honorer ce qu’il appelle sa « double généalogie », européenne et islamique, ce polygraphe né à Tunis anime l’émission hebdomadaire Cultures d’islam sur France Culture et dirige la revue Dédale. Il est devenu en France un penseur de référence de la rencontre entre Islam et modernité.

Conseiller littéraire et directeur de collection aux éditions Sindbad de 1974 à 1988, il contribue à faire connaître les auteurs classiques des littératures de langue arabe et persane ainsi que les grandes voix du soufisme. Depuis 1995, il enseigne la littérature comparée à Paris-X où il convoque Ibn ‘Arabî, Dante et Aragon pour explorer la figure de l’ « amour fou » avec ses étudiants. Son œuvre, truffée d’allusions, de citations et de réminiscences, témoigne d’une érudition embrassant les traditions littéraires occidentale et orientale.

D’abord poète et romancier, il publie, au lendemain des attentats du 11 septembre, La Maladie de l’Islam (2002) : un essai très commenté dont l’ambition est de comprendre de l’intérieur la fièvre intégriste qui saisit alors une partie du monde musulman. Il revient ainsi sur les luttes internes qui ont traversé l’Islam depuis le VIIe siècle en dégageant l’enjeu central du rapport au texte coranique et à la littéralité. Pourfendeur de l’ « idéologie islamiste » qu’il n’hésite pas à qualifier de totalitaire, il a été sollicité notamment pour témoigner en faveur de Charlie hebdo au moment du procès de l’affaire dite "des caricatures".

Il reconnaît avoir été pendant longtemps indulgent envers les régimes autoritaires du Maghreb, par peur d’une prise de pouvoir des islamistes. « Nous avons tous, nationaux, occidentaux, gens de la diaspora, laïcs, démocrates et républicains, été otages de la dictature. Ce temps du soutien des dictatures a été utile mais trop long. » Dans un texte méditatif et poétique, il livre dans Printemps de Tunis son analyse du "moment" révolutionnaire tunisien, une “rédemption” qui, dit-il, l’a réconcilié avec son pays d’origine.

Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours, qu’il a co-dirigé, décrit les liens entre Juifs et musulmans au-delà des clichés et des malentendus. L’ouvrage donne à voir cette terre qu’ils ont su partager tout en gardant leur espace privé. Il nous est aussi donné à comprendre comment les communautés juives ont peu à peu disparu des terres arabes, mais aussi comment l’histoire a détruit ces liens. Un livre essentiel pour saisir la complexité du monde actuel.


Bibliographie :

Essais :

  • Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours (Albin Michel, 2013)
  • Printemps de Tunis, la métamorphose de l’histoire (Albin Michel, 2011)
  • Pari de civilisation (Seuil, 2009)
  • Sortir de la malédiction. L’islam entre civilisation et barbarie (Seuil, 2008)
  • La Conférence de Ratisbonne : enjeux et controverses (Jean Bollack et Christian Jambet, Bayard, 2007)
  • Contre-prêches (Seuil, 2006)
  • L’Exil occidental (Albin Michel, 2005)
  • La Maladie de l’islam (Seuil, 2002)

Autres :

  • Matière des oiseaux (Fata Morgana, 2002)
  • Aya dans les villes (Fata Morgana, 1999)
  • Blanches traverses du passé (Fata Morgana, 1997)
  • Les Dits de Bistami (Fayard, 1989)
  • Tombeau d’Ibn Arabi (Fata Morgana, 1995)
  • Phantasia (Sindbad, 1986)
  • Talismano (Christian Bourgois, 1979)
Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours

Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours

Albin Michel - 2013

Depuis les premiers liens entre les tribus juives d’Arabie et le Prophète Muhammad jusqu’aux récents conflits du Proche-Orient, en passant par les civilisations de Bagdad et de Cordoue, sans oublier l’Empire ottoman, le monde perse et même l’espace européen, les relations tour à tour fécondes ou tumultueuses entre juifs et musulmans sont ici exposées et analysées en toute impartialité. Quelque cent vingt auteurs de tous les pays ont participé à cette encyclopédie unique en son genre, dans un esprit d’interdisciplinarité qui permet de rendre compte des multiples facettes du sujet. Les difficultés du temps présent se trouvent ainsi réinterprétées à la lumière d’une histoire resituée dans la longue durée. Un ouvrage de référence richement illustré, à la fois clair et accessible, qui constitue un outil précieux pour une meilleure compréhension entre les cultures.

https://www.juifsetmusulmans.fr/

Printemps de Tunis

Albin Michel - 2011

De Tunisie est parti le Printemps des peuples arabes. En quelques jours, sous l’impulsion de la jeunesse, et par la médiation d’Internet, les Tunisiens ont renversé une dictature qui, la veille encore, semblait inébranlable. Abdelwahab Meddeb a été bouleversé par ce Printemps survenu en plein hiver. Saisi par ce soudain sursaut de dignité, il nous fait partager cette geste inouïe où le désir démocratique trace sa propre voie royale.

À Tunis, où les visages portent les signes de cette métamorphose de l’Histoire, il rencontre les acteurs d’une révolution éclairée par des valeurs universelles, laïques et non violentes. C’est une leçon politique qui exalte la puissance créatrice d’une communauté enfin souveraine, et qui ruine les théories de la fin de l’Histoire ou du prétendu clash des civilisations. C’est aussi une leçon d’humanité. Touchées par le sacrifice rédempteur d’un fils du peuple livré aux flammes, les élites intellectuelles n’ont fait que renforcer un mouvement lancé par les plus pauvres et les plus jeunes.

Un livre écrit au cœur de la révolution, avec la justesse et la hauteur de vue d’une méditation intemporelle.


Revue de presse :

  • "Abdelwahab Meddeb convoque tous les registres pour saisir l’insaisissable, ce moment précis où l’évènement se cristallise, cherchant la lumière dans la multiplication des angles, des approches et des terrains." Libération
  • "ce récit de la révolution tunisienne, écrit dans l’enthousiasme, est aussi un retour au pays natal. Il mêle les rencontres avec les internautes et les marchands de la halle au poisson, les représentants des droits de l’homme et des religieux croisés au hasard d’une rue." Marianne

La maladie de l’islam

Seuil Points - 2005

Si, selon Voltaire, l’intolérance fut la maladie du catholicisme, si le nazisme fut la maladie de l’Allemagne, l’intégrisme est, comme le démontre ce livre, la maladie de l’islam. Pour comprendre la genèse de cette maladie, il faut remonter loin dans l’histoire, à la Médine du Prophète (VIIe siècle), à la ville de Bagdad au temps des Abbassides (IXe siècle), à celle de Damas au XIVe siècle, après la fin des Croisades, à l’Arabie du XVIIIe siècle... C’est à ce voyage que nous invite ce livre, pour comprendre les raisons internes de la maladie d’islam, mais aussi les causes externes qui l’exacerbent : non-reconnaissance de l’islam par l’Occident ; reniement des principes par les Occidentaux dès que leurs intérêts le réclament, hégémonie qu’ils exercent dans l’impunité et l’injustice - en particulier, de nos jours, sous la figure de l’Américain.

Islam, littérature, démocratie

Islam, littérature, démocratie

Saint-Malo 2011

Abdelwahab Meddeb

"Le ton actuel n’est pas à l’islamisme" Abdelwahab MEDDEB

Comment lutter contre le fondamentalisme musulman ? Aux prophètes de tous bords d’une « guerre des civilisations », la jeunesse de Tunis et du Caire a apporté une formidable réponse que ceux-ci n’attendaient sans doute pas. Où les artistes, longtemps bâillonnés, ont joué un rôle important. Et dès lors la donne change... L’islam compatible avec la démocratie, la libre création artistique ? Un débat passionnant avec un très grand philosophe africain, enseignant aux États-Unis et tenant d’un « Islam des Lumières », Souleymane Bachir Diagne, Abdelwahab Meddeb, que les auditeurs de France-Culture connaissent bien, animateur de « Cultures d’Islam », et l’écrivain égyptien Khaled Al Khamissi.

Avec Khaled AL KHAMISSI, Souleymane Bachir DIAGNE, Abdelwahab MEDDEB, animé par Yves Chemla.


C’est quoi la France ?

Saint-Malo 2011

Au « manifeste pour une littérature-monde en français » appelant à rompre avec la séparation entre la supposée « vraie » littérature française et les littératures dites francophones, pour penser un vaste ensemble des littératures de langue française perçues sur un pied d’égalité, certains ont pu réagir comme s’ils se trouvaient dans une forteresse désormais assiégée — sans voir que cette France « pure » relevait du phantasme, que cet « extérieur » inquiétant, qu’ils tentaient de contenir dans les marges, était depuis longtemps à « l’intérieur », que la France était pluriethnique et multiculturelle. Après Je est un autre publié l’année dernière chez Gallimard, le dernier numéro de la NRF (Un tour de la France) vient utilement nous le montrer, au sommaire duquel nous retrouvons bien des signatures amies. Alors, c’est quoi, la France ?

Avec Jean ROUAUD, M. Kebir AMMI, Maylis DE KERANGAL, Souleymane Bachir DIAGNE , Abdelwahab MEDDEB. Un débat animé par Transfuge.


Edouard Glissant, le Penseur du Tout-Monde

Saint-Malo 2011

Avec FONKOUA Romuald, MEDDEB Abdelwahab, animé par Catherine Pont-Humbert


En direct de Tunis

En direct de Tunis

Saint-Malo 2011

Avec : Tahar BEKRI, Abdelwahab MEDDEB, Lina BEN MHENNI, animé par Yves Chemla


Tunis, Le Caire, Lybie : le monde qui vient

Saint-Malo 2011

Avec Tahar BEKRI, Olivier WEBER, DAOUD Kamel, AL KHAMISSI Khaled, MEDDEB Abdelwahab, BEN MHENNI Lina, PERRIN Jean-Pierre,
animé par Yves Chemla