Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

MOUGIN Georges

France

Rêves de glace réalisé par Jean-Michel Corillion (Kwanza Productions, 2011)

Biographie

Quand Georges Mougin fait des rêves de glace, ils prennent la forme d’un projet fou : tracter des icebergs depuis l’Atlantique Nord pour alimenter en eau potable les régions les plus chaudes du globe.

Né à St Malo, Georges Mougin a grandi dans l’environnement des Terre-Neuvas et de la grande pêche à la morue : son père dirigeait les ateliers locaux d’entretien de ces navires .

Sorti en 1944 des Arts et Métiers, le plus jeune ingénieur de sa promotion, il participe dès 1945 au renflouement des navires coulés dans le port de St Malo par les hostilités.

En 1947, avec le concours d’un architecte naval danois, il coordonne les travaux de transformation d’un navire des surplus US, en bateau polaire, qui deviendra le « Commandant Charcot ».
Il rencontre à cette occasion Paul- Emile Victor avec qui il partagera une grande amitié pendant 50 ans. En découlent tout naturellement ses contacts avec « les Expéditions Polaires Françaises » et sa fascination pour l’Antarctique.

Par la suite, Georges Mougin entreprend de développer des bacs automoteurs pour les fleuves d’Afrique de l’Ouest dont il assure le montage sur place et même l’exploitation pour certains d’entre eux.

De 1955 à 1963, l’entreprise familiale est devenue un Chantier naval dont il assure la direction. Une quarantaine de navires en sortiront.

En 1964, Georges Mougin dirige en Polynésie la société d’architecture industrielle en charge de la réalisation des champs de tirs nucléaires, notamment celui de Mururoa.

Il séjourne ensuite aux USA de 1967 à 1974, pour se consacrer aux applications pacifiques des explosions nucléaires, puis il devient responsable d’une filiale de la société Thomson basée à New York et Los Angeles. Il y dirige principalement des études sur les marchés futurs de l’électronique.

De retour en France, il fonde avec un Prince Saoudien la Société I.T.I. (Iceberg Transport International) qui établit les conditions de faisabilité du transfert et de l’exploitation des icebergs tabulaires de l’Antarctique.

A partir de 1982, à travers une société personnelle : Biostructures, agent d’une société américaine, il participe à diverses réalisations, parmi lesquelles le Hall d’Accueil de la Cité des Sciences de la Villette.

Georges Mougin développe alors un dispositif d’écrans Brise Vent qui trouve des applications pour la gare d’EUROTUNNEL à Coquelles près de Calais, des stades, des ouvrages en Angleterre, Allemagne, Brésil, etc..

Depuis 2003, grâce aux données satellitaires et compte-tenu de la création de services de prévisions océaniques et également de la disponibilité des moyens maritimes développés pour l’offshore pétrolier, Georges Mougin s’efforce de réactiver l’exploitation d’icebergs.


filmographie :

  • Rêves de glace réalisé par Jean-Michel Corillion (Kwanza Productions, 2011)

Présentation de Rêves de glace

Les hommes ont besoin d’eau. Mais l’accès à l’eau potable est de plus en plus difficile. Rationnement, création artificielle d’eau douce par le dessalement d’eau de mer, tous les moyens sont employés pour gérer cette ressource rare et vitale. Tous ? Non, une réserve d’eau douce gigantesque a été oubliée : les icebergs, une eau non salée qui a gelé il y a plus de 12000 ans ! Les iceberg se détachent des glaciers polaires, puis dérivent et fondent. Chaque année, l’équivalent de la consommation mondiale d’eau douce disparaît à jamais dans les eaux chaudes et salées de l’océan !
Alors pourquoi ne pas prélever une infime partie de ce que la nature nous offre : un iceberg, des millions de tonnes d’eau douce, mais une goutte d’eau à l’échelle de la planète. Depuis 40 ans l’ingénieur français Georges Mougin mène un combat obstiné. Son but : remorquer un iceberg dans des pays chauds qui ont besoin d’eau. Aujourd’hui, épaulé par des experts internationaux et à l’aide des logiciels de simulation scientifique 3D les plus performants, Georges veut franchir un cap. Ensemble ils vont travailler sur un projet révolutionnaire : s’emparer d’un iceberg au large du Canada et lui faire traverser l’Atlantique sans qu’il fonde. A travers une enquête mondiale palpitante, ils tenteront de prouver la faisabilité de leur projet et vous assisterez à l’incroyable voyage virtuel d’un iceberg autour du globe. Remorquer et utiliser l’eau douce d’un iceberg : le rêve pourrait-il enfin devenir réalité ?

Rêves de glace

Kwanza Productions - 2011

Rêves de glace

Saint-Malo 2011

Rencontre avec Jean-Michel CORILLION et Georges MOUGIN, animée par Arielle Cassim