Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

Prix Bouvier 2011

SEIGNE Aude

Chroniques de l’Occident nomade (Editions Paulette, 2011)

Depuis un séjour estival en Grèce qui lui révéla dans l’adolescence la griserie et l’infinie liberté qu’offre le voyage, cette jeune genevoise a développé une accoutumance pour l’ « état nomade » que célébrait le grand écrivain-voyageur suisse Nicolas Bouvier. Au cours d’innombrables périples, de la Syrie à l’Inde en passant par le Burkina Faso, elle a condensé dans ses notes de voyage son expérience intime de l’ailleurs. Pour Alain Borer, membre du jury du prix Bouvier 2011, ses Chroniques de l’Occident nomade « offrent une pratique et une théorie très exactement bouviéristes du voyage ».

Bibliographie :

  • Chroniques de l’Occident nomade (Editions Paulette, 2011) Prix Bouvier 2011
  • Variations sur un hiver amoureux (Editions Baudelaire, 2009)

Présentation des Chroniques de l’Occident nomade :

"Backpaker" plutôt que "voyageur", touriste plus que journaliste, auberges de jeunesse et amitiés internationales plutôt que loger chez l’habitant et rencontrer les autochtones. Le voyage a bien changé. Mais qu’en est-il de sa philosophie ? L’idée du voyage, la perte de repères, la question de l’identité, la difficulté à être dans un monde et dans d’autres tout à la fois ?

Aude Seigne, jeune auteure de 25 ans dont le mémoire universitaire porte, coïncidence, sur les écrivains voyageurs, livre avec ce texte des chroniques d’une bourlingueuse du 21ème siècle. Elle parvient, avec une plume très personnelle et ciselée, à trouver sa propre vision du voyage, sans pasticher LA référence genevoise du voyage, Bouvier, auquel elle fait pourtant des références respectueuses. Comme deux miroirs du voyage à des époques différentes. Mais ce qui les unit ne fait aucun doute : la rencontre. Le voyage intérieur, le voyage si peu géographique, finalement, et la folie qui plane, aussi, sur les têtes de ces déracinés volontaires, en fuite ou en quête.

Texte d’une rare qualité littéraire, les Chroniques de l’occident nomade entrainent le lecteur dans ces "ailleurs" merveilleux, absurdes, tendres, douloureux, au fil de ces amours lointains et ces séparations toujours difficiles.

Chroniques de l’Occident nomade

Paulette éditions - 2011