Dico des invités depuis 1990

HABILA Helon

Nigéria

La mesure du temps (Actes Sud, 2008)

Biographie

Révélé en 2001 par le prestigieux Caine Prize, le Nigérian Hélon Habila, né en 1967, est l’un des plus talentueux auteurs de la "troisième génération" de la littérature africaine anglophone. Hanté par le spectre de l’écrivain et militant nigérian Ken Saro-Wiwa, éxécuté en 1995, son premier roman, En attendant un ange, paru en France en 2004, évoquait les heures les plus noires de la dictature de Sani Abacha. Magnifique exemple de ce que les anglo-saxons appellent la "prison literature" ("littérature carcérale"), traversé, comme l’ensemble de l’oeuvre d’Hélon Habila, par une réflexion sur l’engagement dans l’Histoire et le pouvoir de l’écriture, ce livre a reçu le prix du Commonwealth du meilleur premier roman en 2003.

Habité depuis l’enfance par le désir d’écrire, Hélon Habila abandonne dans sa jeunesse des études d’ingénieur pour se consacrer à la carrière littéraire. Après avoir étudié puis enseigné la littérature anglaise, il s’installe à Lagos à la fin des années 1990 et prend la direction de la rubrique culturelle du Vanguard. Récompensé pour son travail poétique en 2000 par la Musical Society of Nigeria, il investit l’argent du prix dans la publication à compte d’auteur de son premier recueil de nouvelles. Couronné un an plus tard par le Caine Prize, il quitte le Nigéria pour l’Angleterre puis les États-Unis où il donne aujourd’hui des cours de "creative writing".

Parallèlement à son propre travail de création, Hélon Habila participe activement à la promotion de la littérature africaine contemporaine : membre fondateur de l’African Writers Trust, un organisme de solidarité entre les écrivains d’Afrique et de la diaspora, il a par ailleurs récemment dirigé l’édition d’une ambitieuse anthologie de la nouvelle africaine, mettant en avant les jeunes plumes du continent (Granta Books, 2011).

Brillant conteur, mariant inventivité narrative et puissance poétique, il confirme son statut d’auteur de premier plan avec un impressionnant second roman, La mesure du temps (Actes Sud, 2008). Un récit épique articulé autour des destins contraires de deux frères jumeaux dans une Afrique contemporaine écartelée entre tradition et modernité, accablée par la violence des séismes politiques.

Non encore traduit, son dernier roman, Oil on water, paru en 2010, plonge à la suite d’un tandem de journalistes dans les eaux troubles du delta du Niger, souillées par les devastations de l’industrie du pétrole.


En savoir plus :

Bibliographie :

  • La mesure du temps (Actes Sud, 2008)
  • En attendant un ange (Actes Sud, 2004) Caine Prize 2004

En anglais :

  • Oil on water (Penguin Books, 2010)

Présentation de La mesure du temps

Mamo et LaMamo sont frères jumeaux. Ils grandissent à Keti, un village nigérian. Marqués par l’absence de leur mère décédée à leur naissance, ils développent leur complémentarité dans un monde qui n’appartient qu’à eux. Mamo incarne la réflexion, LaMamo l’action. A quatorze ans, pour provoquer leur père, ils décident de fuguer, de rejoindre l’armée. Mais, atteint d’une grave maladie pulmonaire, Mamo doit rebrousser chemin. Seul LaMamo deviendra mercenaire. Le temps passe ; malgré de longues périodes de fatigue, Mamo poursuit ses études d’histoire, trouve à Keti un poste de professeur et développe un véritable talent littéraire. Encouragé par d’éminents universitaires, il devient le chroniqueur de son village puis de son pays tout entier. D’une destinée à l’autre, les jumeaux embrassent leur rêve d’héroïsme. Les lettres de LaMamo arrivent régulièrement, Mamo devient le biographe du despote local : l’histoire est là, vécue par l’un et retranscrite par l’autre. Dans ce roman ample et ambitieux, Helon Habila parvient à déployer un vaste domaine d’expériences humaines et de réflexions. Car l’intensité du lien entre les deux frères, la diversité de ceux qui les côtoient et le destin chaotique de chacun expriment autant de versions d’une même réalité de savoir et d’ignorance, de désir et de violence, d’ailleurs et d’immobilité, de traditions et de modernités. Né en 1967 dans le Nord du Nigeria, Helon Habila réside actuellement à Washington, où il enseigne la littérature. Waiting for an Angel (En attendant un ange, Actes Sud, 2004) a reçu en 2001 le prix Caine de littérature africaine. La Mesure du temps est son deuxième roman.

Présentation de En attendant un ange

Sous la dictature impitoyable du général Abacha, Lomba, jeune journaliste nigérian, est envoyé sur le terrain pour couvrir une manifestation. Là, il sera arrêté. En prison, la mort rôde et la violence est terrifiante. Pour surmonter sa peur, Lomba écrit des poèmes d’amour mais, repéré par ses gardiens, il devra s’en séparer et livrer régulièrement ses textes au directeur de la prison jusqu’alors incapable de déclarer sa passion à une femme. Dans l’immédiat Lomba échappe au pire. Au-delà des murs sombres reviennent les souvenirs, les voix et l’histoire des proches de Lomba : la folie de son meilleur ami, le désespoir de ses voisins, la perte de son grand amour. Ainsi, autour de ce jeune écrivain, se dessinent l’horreur d’un pays, l’observation lucide et sans excès du désarroi et la dénonciation des persécutions dont est victime la population nigériane dans les années 1990.


Revue de presse :

Du pétrole sur l’eau

Actes Sud - 2014

Rufus, jeune recrue du journal The Reporter, est chargé par un magnat du pétrole d’enquêter sur le kidnapping de sa femme par des activistes lut- tant contre les grandes compagnies pétrolières. Il part avec Zaq, collègue aguerri et cynique, dans les méandres du delta du Niger, à travers les terri- toires dévastés par l’or noir... Roman des paradoxes et des injustices porté par la colère, mais aussi éloge de la persévérance, Du pétrole sur l’eau est servi par une écriture lyrique au souffle puissant


L’Afrique qui vient - Anthologie

Hoëbeke - 2013

L’Afrique qui vient - Anthologie Un monde meurt, et avec lui bien de nos repères – un autre monde naît, dans le tumulte et le chaos, mais avec une formidable énergie. Et une nouvelle Afrique, qui entend prendre sa place dans le siècle qui commence. Une Afrique qui met à mal nos discours convenus. Une Afrique dont les artistes, les écrivains, les poètes, nous dessinent aujourd’hui les contours. Lisez-les : ils nous parlent aussi de nous-mêmes, et de notre futur. 28 écrivains, nous disent ici, à travers 28 nouvelles, cette Afrique qui vient, surprenante, inquiétante, fascinante : un continent entier qui se met en marche, et dans le mouvement, s’invente. Parmi eux, des auteurs aujourd’hui de grand renom mais aussi la nouvelle vague des auteurs africains qui vont être les révélations des années à venir, et imposent des voix nouvelles. Nés après l’indépendance, ils ont grandi dans le cauchemar des génocides, sous le joug des dictatures, contraints souvent à l’exil. Le génocide de 1994 au Rwanda aura été un tournant : la fin de l’innocence, des paradis perdus, des discours seulement victimaires quand l’Afrique découvre sa capacité à s’autodétruire. Le nouvel espace romanesque africain n’est plus, sur place, celui du village, de la répétition du discours anti-colonialiste, du mythe d’une Afrique à retrouver, de la tradition, mais celui tout à la fois de l’exil et celui de la ville, monstrueuse, hybride, tentaculaire, où s’expérimentent également, mais d’une autre manière, métissage et multiculturalisme, se met en place un univers créole. La ville, où s’invente, au-delà du roman, une culture de la rue, slam, hip-hop, rap, par laquelle la jeunesse exprime sa révolte et ses espoirs. Lisez-les : ils vont vous étonner.   


The Granta Book of the African short story

Granta - 2011

The Granta Book of the African short story Les 29 auteurs de cette anthologie sont issus de 20 pays africains, avec une préférence pour les nouvelles, les jeunes, les voix contemporaines sur les générations précédentes.


La Mesure du temps

Actes Sud - 2008

La Mesure du temps Mamo et LaMamo sont frères jumeaux. Ils grandissent à Keti, un village nigérian. Marqués par l’absence de leur mère décédée à leur naissance, ils développent leur complémentarité dans un monde qui n’appartient qu’à eux. Mamo incarne la réflexion, LaMamo l’action. A quatorze ans, pour provoquer leur père, ils décident de fuguer, de rejoindre l’armée. Mais, atteint d’une grave maladie pulmonaire, Mamo doit rebrousser chemin. Seul LaMamo deviendra mercenaire. Le temps passe ; malgré de longues périodes de fatigue, Mamo poursuit ses études d’histoire, trouve à Keti un poste de professeur et développe un véritable talent littéraire. Encouragé par d’éminents universitaires, il devient le chroniqueur de son village puis de son pays tout entier. D’une destinée à l’autre, les jumeaux embrassent leur rêve d’héroïsme. Les lettres de LaMamo arrivent régulièrement, Mamo devient le biographe du despote local : l’histoire est là, vécue par l’un et retranscrite par l’autre. Dans ce roman ample et ambitieux, Helon Habila parvient à déployer un vaste domaine d’expériences humaines et de réflexions. Car l’intensité du lien entre les deux frères, la diversité de ceux qui les côtoient et le destin chaotique de chacun expriment autant de versions d’une même réalité de savoir et d’ignorance, de désir et de violence, d’ailleurs et d’immobilité, de traditions et de modernités.


En attendant un ange

Actes Sud - 2004

Sous la dictature impitoyable du général Abacha, Lomba, jeune journaliste nigérian, est envoyé sur le terrain pour couvrir une manifestation. Là, il sera arrêté. En prison, la mort rôde et la violence est terrifiante. Pour surmonter sa peur, Lomba écrit des poèmes d’amour mais, repéré par ses gardiens, il devra s’en séparer et livrer régulièrement ses textes au directeur de la prison jusqu’alors incapable de déclarer sa passion à une femme. Dans l’immédiat Lomba échappe au pire. Au-delà des murs sombres reviennent les souvenirs, les voix et l’histoire des proches de Lomba : la folie de son meilleur ami, le désespoir de ses voisins, la perte de son grand amour. Ainsi, autour de ce jeune écrivain, se dessinent l’horreur d’un pays, l’observation lucide et sans excès du désarroi et la dénonciation des persécutions dont est victime la population nigériane dans les années 1990.