Au bout du petit matin, Aimé Césaire

(Sarah Maldoror, Ina / CNRS Audiovisuel, 1977, 55’)
image

Aimé Césaire, en compagnie de Sarah Maldoror, définit sa poésie, cite les poètes qu’il admire, compare l’esprit surréaliste à l’esprit primitif. Il explique ses conceptions politiques (la Négritude, le rassemblement du peuple noir, les rapports de l’homme politique et du peuple). Il rend hommage au leader africain Patrice Lumumba, et rencontre longuement Senghor lors de sa visite à Fort-de-France.