Au nom du fils

(Philippe Jamain, Aber images / RFO - Voyages / Les films de la Vallée, 2003, 52’)
image

Le 7 juillet 1950, Edgar Maufrais apprend la disparition de son fils, parti seul, un an plus tôt dans une audacieuse expédition entre la Guyane et le Brésil, par les mystérieux monts Tumuc-Humac encore inexplorés. Alors âgé de 52 ans, il travaille comme aide-comptable à l’Arsenal de Toulon et n’a aucune expérience des voyages. Il dispose de moyens dérisoires, mais convaincu que son fils est vivant, prisonnier d’Indiens inconnus, il décide de partir à sa recherche...