Divine Horsemen, The living gods of Haïti

(Maya Deren, 1947, 50’)
image

“En septembre 1947, je débarquai à Haïti pour un séjour de huit mois, armée de dix-huit paquets hétéroclites ; sept de ces bagages constitués d’équipement de tournage pour film en 16 mm (trois caméras, des trépieds, un stock de film vierge, etc.) ; trois d’entre eux étaient du matériel d’enregistrement son pour film, et trois autres du matériel photographique.” Un film de légende sur le Vaudou, par une ethnologue de génie ! À ne pas manquer.