Robin des mers

(Cyrille Blanc et Stéphanie Valloatto, Cinergie Productions, 2004, 52’)
image

Sur les quais des ports d’Atlantique ou de la Manche, et dans les coursives du Ministère de la Pêche à Paris, la voix du Lorientais Jean-Marc Barrey tonne souvent. Toujours pour la même cause, le droit des marins. Président du comité local des pêches de Lorient, vice-président du comité national, le président de l’union maritime nationale CFDT n’agit pas uniquement sur le territoire national. Ce film de 52 mn relate avec force et précision son combat en faveur des marins malgaches embarqués à bord de thonier congélateur battant pavillon français. Ces navires immatriculés à Concarneau, pêchent dans l’Océan Indien. À leur bord, huit à neuf Français et treize à quinze Africains. Entre eux règne, à qualification égale, la discrimination salariale. Non seulement entre les Français et les Africains mais aussi au sein des Africains. Parmi ces derniers, les Seychellois sont les mieux payés environ 450 € par mois. Et les Malgaches, embauchés par des intermédiaires locaux, les plus miséreux (120 € par mois). C’est cette situation que Jean-Marc dénonce, combat et réussit à modifier lors de ces missions difficiles mais réussies dans l’Océan Indien.