Dico des invités depuis 1990

SOMÉ Maxime

Burkina Fasso

Contes du Burkina Faso pour mes trois filles : Un été à Douarnenez (L’Harmattan, 2006)

Maxime Z. SOMÉ, écrivain burkinabé, est né au Sénégal. Docteur d’État ès Lettres et Professeur Certifié de Lettres Modernes, il enseigne en région parisienne. Membre associé du Laboratoire Modélisation Dynamique et Corpus des langues de l’Université Nanterre Paris 10 et Directeur de la Revue RECLA - Recherches sur les Civilisations, Langues et Littératures d’Afrique. Ses recherches portent d’une part sur l’enseignement du français et la valorisation des langues africaines dans le système éducatif en Afrique et d’autre part sur les TIC et les langues africaines. À ce titre, il est membre du Comité des quinze experts de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique et l’Académie Africaine des Langues : les langues africaines et le cyberespace.

https://www.somez.com/


Bibliographie :

  • Contes du Burkina Faso pour mes trois filles : Un été à Douarnenez (L’Harmattan, 2006)
  • L’Ombre de la vie (JEL, 2005)
  • La Métamorphose de Zita (Encres noires, 2003)
  • Politique linguistique et politique éducative en Afrique : enseignement du français et valorisation des langues « nationales », cas du Burkina Faso (L’Harmattan, 2003)

Présentation de Contes du Burkina Faso pour mes trois filles : Un été à Douarnenez :

Goulière vit avec ses grands-parents et tous trois sont sans nouvelles des parents du jeune garçon, qui vivent dans un pays lointain, où des troubles viennent d’éclater. Alors pour faire passer le temps, les grands-parents lui racontent chaque soir une histoire en attendant le retour de ses parents.