Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

VAILLANT John

États-Unis

Les enfants du jaguar (Buchet Chastel, 2016)

© Dan Deitch
John Vaillant

Longtemps reporter pour les prestigieux New-Yorker ou National Geographic, et récompensé en 2012 par le Prix Nicolas Bouvier à Saint-Malo pour son livre Le Tigre, l’Américain John Vaillant se passionne pour ce que la nature donne de plus grandiose à observer : en amoureux de l’environnement, ses pas le portent sur les cinq continents. À mi-chemin entre reportage et fiction, John Vaillant convie le lecteur à observer le monde au travers des yeux d’un aventurier resté indemne : au-delà de récits extrêmement bien documentés, il parvient à restituer le sentiment primitif du chasseur lancé en terre inconnue, celui des premières excursions, des premiers émerveillements.
Fascination pour la force animale et humaine, Le Tigre de J. Vaillant est aussi une belle ode à la persévérance et au courage des hommes, des chasseurs. Avec émerveillement, il décrit le combat titanesque entre Iouri Trouch et le tigre mangeur d’hommes : « l’équivalent forestier de Moby Dick » l’a qualifié Amélie Nothomb dans les colonnes du Monde. Érigé en quasi-divinité, à la fois esprit de la Taïga sauvage et force naturelle, le tigre de John Vaillant, un des derniers membres d’une espèce en voie d’extinction, est dévoilé comme jamais, un beau réquisitoire pour sensibiliser les lecteurs de leur cause.

En 2014 sort enfin en français le tout premier livre de John Vaillant, L’Arbre d’or. Une histoire mythique dans les forêts canadiennes : un reportage fouillé digne d’une enquête policière sur l’abattage des épicéas au Canada, et sur les raisons qui poussèrent le bûcheron Grant Hadwin à couper « Kiidk’yaas » ou « l’Épicéa d’or », vieux de 300 ans et couvert d’aiguilles lumineuses et dorées, phénomène dû à une rare mutation génétique. Né d’un article qu’il a rédigé pour The New Yorker en 2002, ce livre aborde toute l’histoire naturelle du continent nord-américain et prend une formidable ampleur ethnographique. Par sa prose imagée, l’écrivain nous immerge dans les immenses forêts de l’Ouest canadien, où il s’est finalement lui-même établi.

Parait en 2016 en français sa première fiction, Les enfants du Jaguar, l’histoire glaçante de la survie d’une groupe de Mexicains bloqués dans la fournaise de la frontière américaine par des passeurs véreux, les « coyottes », comme on appelle les trafiquants d’êtres humains de ce côté de l’Atlantique. Au rythme d’un haletant thriller, John Vaillant dit toute l’horreur du trafic de migrants entre le Mexique et les États-Unis et l’incroyable instinct de survie qui anime l’Homme.


Bibliographie :

  • Les enfants du jaguar (Buchet Chastel, 2016)
  • L’Arbre d’or. Une histoire mythique dans les forêts canadiennes (Noir sur Blanc, 2014)
  • Le Tigre, Une histoire de survie dans la Taïga (Noir sur Blanc, 2011) - Prix Nicolas Bouvier
Les enfants du jaguar

Les enfants du jaguar

Buchet Chastel - 2016

Hector, un clandestin mexicain, se retrouve coincé avec d’autres passagers illégaux dans le camion de leurs passeurs, en plein désert, alors qu’ils tentent comme tant d’autres de rejoindre les États-Unis dans l’espoir d’une vie meilleure. Les coyotes – comme on appelle les trafiquants d’êtres humains de ce côté de l’Atlantique – prétextant une panne, ont soutiré l’argent des passagers et sont partis chercher de putatifs secours. Quatre longs jours vont s’écouler : alors que les réserves d’eau s’épuisent et les chances de réchapper de cet enfer s’amenuisent, Hector, qui ne dispose de rien d’autre que du numéro de téléphone d’une femme aux États-Unis et d’un message à délivrer, retrace son parcours de Oaxaca à la frontière et révèle par là même la communauté de destins qui unis ces territoires hostiles de part et d’autres du Rio Grande.

L'arbre d'or. Une histoire mythique dans les forêts canadiennes

L’arbre d’or. Une histoire mythique dans les forêts canadiennes

Noir sur Blanc - 2014

Un soir de l’hiver 1997, un bûcheron de Colombie-Britannique nommé Grant Hadwin commet un acte d’une violence inouïe dans les merveilleuses îles de la Reine-Charlotte. Sa victime était légendaire : un épicéa de Sitka vieux de 300 ans, haut de 50 mètres et entièrement couvert de lumineuses aiguilles dorées. Dans un geste paradoxal, qu’il conçoit comme une protestation contre les dommages causés à la nature par l’homme, Hadwin s’attaque à l’arbre avec une tronçonneuse. L’épicéa tombe deux jours plus tard, ce qui horrifie toute la communauté locale. L’arbre d’or était non seulement une curiosité scientifique, un miracle et une attraction touristique, mais il était sacré pour le peuple des Haïdas et très aimé des bûcherons de l’endroit. Peu de temps après avoir confessé son crime, Hadwin a disparu dans de mystérieuses circonstances ; à ce jour, il n’a pas été retrouvé. En dénouant les fils de ce mystère, John Vaillant donne à voir toute la beauté sauvage des côtes de l’Alaska ; il décrit également les tensions historiques entre les Européens et les Indiens Haïdas, le monde brutal du bûcheronnage, ainsi que les conséquences de l’abattage des arbres en Amérique du Nord et pour toute l’histoire de la civilisation occidentale. « Dans une prose riche et imagée, Vaillant évoque le luxuriant milieu naturel où l’épicéa d’or est apparu... Absolument captivant. » The New York Times L’Arbre d’or raconte l’histoire d’un fabuleux mystère naturel, et d’une obsession si violente qu’un homme en vient à détruire ce qu’il a de plus cher : l’unique épicéa d’or au monde. Déployant tout son talent d’évocation des beautés de la nature, John Vaillant dresse le portrait de cet homme et décrit le contexte fascinant dans lequel son acte a lieu. Il interroge également les relations entre l’homme et son environnement, et les dommages que notre civilisation fait subir à la nature.

Traduit anglais (Canada) par Valérie Legendre


Le Tigre : Une histoire de survie dans la taïga

Noir sur Blanc - 2011
spip_logo

En hiver 1997, un tigre de Sibérie chasse et dévore les habitants d’un petit village isolé dans les forêts de l’Extrême-Orient russe. Iouri Trouch et ses hommes de « l’inspection Tigre » sont appelés pour enquêter sur les attaques du félin, et pour décider de son sort. Il ne s’agit pas d’un animal ordinaire : tous les tigres sont doués de mémoire, ce qui les rend extrêmement dangereux, mais celui-ci semble engagé dans un véritable processus de vengeance.
John Vaillant suit l’équipe d’inspecteurs dans leur traque du tigre, à travers la forêt dense et le froid mordant. Il décrit également les effets de la présence de l’animal sur le village terrorisé. Minée par la pauvreté et les dures conditions de vie, la population de cette région s’est tournée vers le braconnage et l’abattage illégal de la forêt pour survivre. Elle a ainsi contribué à la disparition progressive de la race du tigre de l’Amour, qui figure aujourd’hui sur la liste rouge des espèces menacées en Russie.
A travers ce récit d’aventure haletant, basé sur une histoire vraie, Vaillant documente la dévastation économique, culturelle et environnementale de la Russie post-soviétique, ramenant les actes désespérés du félin à un symptôme de la crise touchant à la fois cet animal en voie de disparition – et les humains partageant son territoire.

À découvrir :

Le site internet du roman.


Revue de presse :

  • « Une narration menée de main de maître et pleine de suspense… Vaillant a écrit une puissante élégie qui conduit le lecteur dans l’antre du tigre et au cœur du Kremlin, expliquant comment le tigre de l’Amour est devenu la cible des braconniers après avoir été objet d’adoration. » Publishers Weekly.
  • John Vaillant raconte son aventure en Sibérie sur les traces du Tigre.

L’arbre d’or. Une histoire mythique dans les forêts canadiennes - John Vaillant

Saint-Malo 2014

Avec John Vaillant.
Animé par Noëlle Breham.


De la dimension romanesque du réel

Avec Colin Thubron, Paolo Rumiz, Jim Fergus, David Vann et John Vaillant - Saint-Malo 2012

Avec Colin Thubron, Paolo Rumiz, Jim Fergus, David Vann et John Vaillant


Chasseurs

Avec Jim Fergus et John Vaillant - Saint-Malo 2012

Une rencontre entre Jim Fergus et John Vaillant animée par Marie-Madeleine Rigopoulos.