Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

MACHART Bruce

Le sillage de l’oubli (Gallmeister, 2012)

Biographie

© Christopher Jean-Richard

Voici une nouvelle voix de la littérature américaine dont il faut retenir le nom. La presse américaine n’hésite pas à comparer à Faulkner cet auteur prometteur dont le premier roman, récompensé aux États-Unis par de nombreux prix, révèle une puissance sauvage, une intensité bouleversante.

Bruce Machart vit et enseigne aujourd’hui à Hamilton, dans le Massachusetts. Il est né au Texas, fils d’un agriculteur de la contrée rurale de Lavaca où se déroule l’intrigue du Sillage de l’oubli. On ressent dans son écriture l’empreinte de ces grands espaces sauvages, de cette terre de labour où tant d’existences se sont croisées dans le travail de la terre, dans les villes, dans les odeurs de whisky et de tabac.

Le Sillage de l’oubli nous raconte l’histoire bouleversante d’un propriétaire terrien devenu veuf et de ses quatre fils. Pour tenter de s’arracher à la douleur, le père se réfugie dans l’élevage de ses chevaux montés par son fils dernier né et dans les paris toujours plus fous pour gagner des terres. C’est lors d’un pari insolite que, sous la plume aiguisée de Bruce Machart, l’âme des principaux protagonistes va être mise à nu, lentement, au fil des pages de ce premier roman qu’on lit le souffle court.

Bibliographie :

  • Le sillage de l’oubli , traduit de l’américain par Marc Amfreville (Gallmeister, 2012)

Présentation de Le sillage de l’oubli :

couverture

Texas, 1895. Un propriétaire terrien voit la seule femme qu’il a jamais aimée mourir en mettant au monde leur quatrième fils, Karel. Vaincu par la douleur, l’homme entraîne ses enfants dans une vie austère et brutale. Pour lui, seuls comptent désormais ses chevaux de course, montés par Karel, et les paris qu’il lance contre ses voisins pour gagner toujours plus de terres. Mais l’enjeu est tout autre lorsqu’un propriétaire espagnol lui propose un pari insolite qui engage l’avenir des quatre frères. Karel s’élance dans une course décisive, avec pour adversaire une jeune femme qui déjà l’obsède. Premier roman éblouissant, Le Sillage de l’oubli a valu à son auteur d’être comparé à William Faulkner. A travers une écriture vertigineuse, Bruce Machart dresse le portrait sans concession d’une famille déchirée en quête de rédemption.

Revue de presse :

"Ce n’est pas une découverte, c’est un choc. Un chef-d’oeuvre."
Nicolas Ungemuth, LE FIGARO MAGAZINE

"Un roman aux allures de tragédie terrienne, dense, lente et entêtante, imprégnée de l’odeur des labours et des écuries, du tabac et du whiskey. Une fresque familiale au long cours portée par un authentique souffle narratif."
Nathalie Crom, TÉLÉRAMA

"Un roman étincelant […] Des pages brûlantes au goût de sang, éloge au temps qui passe, hymne vibrant à ces familles qui peuplèrent les terres qui l’ont vu naître un siècle plus tard."
Marie de Cazanove, LA CROIX

"Un roman-ouragan."
Bruno Juffin, LES INROCKUPTIBLES

"La grâce féroce [...] un jeune écrivain déjà virtuose."
Marine de Tilly, LE POINT

"Un roman superbe [...] une prose sensuelle presque hypnotique."
André Clavel, LIRE

"Bruce Machart conte magnifiquement l’histoire de la douloureuse rédemption d’une famille qui s’abîme dans la haine. Dans son très beau Sillage de l’oubli Bruce Machart donne vie à des personnages dont la vie est marquée du sceau de la tragédie."
Jean Laurenti, LE MATRICULE DES ANGES

"Un prodigieux coup d’essai."
Alexandre Fillon, LIVRES HEBDO

"Si vous aimez les grands espaces, les chevauchées sauvages, les sentiments ardents, les fresques familiales tragiques, vous allez adorer Le Sillage de l’oubli."
Bernard Lehut, RTL

"L’écriture est d’une force qui étonne d’un bout à l’autre. Une grande découverte."
Hervé Bertho, OUEST FRANCE

"La prose de Bruce Machart est si évocatrice que vous pouvez sentir l’odeur du tabac bon marché et de l’alcool de maïs des hommes, sentir la terre aride qu’ils amadouent pour en extraire leurs récoltes."
THE WALL STREET JOURNAL

"L’histoire bouleversante de Bruce Machart se déroule avec lyrisme et sensualité, portée par une prose pleine de finesse."
PUBLISHERS WEEKLY

"Intense, rythmé et impossible à lâcher."
LIBRARY JOURNAL

"De la littérature pure."
LOS ANGELES TIMES

Le sillage de l’oubli

Gallmeister - 2012

Le sillage de l’oubli Texas, 1895. Un propriétaire terrien voit la seule femme qu’il a jamais aimée mourir en mettant au monde leur quatrième fils, Karel. Vaincu par la douleur, l’homme entraîne ses enfants dans une vie austère et brutale. Pour lui, seuls comptent désormais ses chevaux de course, montés par Karel, et les paris qu’il lance contre ses voisins pour gagner toujours plus de terres. Mais l’enjeu est tout autre lorsqu’un propriétaire espagnol lui propose un pari insolite qui engage l’avenir des quatre frères. Karel s’élance dans une course décisive, avec pour adversaire une jeune femme qui déjà l’obsède. Premier roman éblouissant, Le Sillage de l’oubli a valu à son auteur d’être comparé à William Faulkner. A travers une écriture vertigineuse, Bruce Machart dresse le portrait sans concession d’une famille déchirée en quête de rédemption.

Les grands espaces de Bruce Machart

Saint-Malo 2012

Les grands espaces de Bruce Machart, une rencontre animée par Hubert Artus.


Mythologies américaines

Mythologies américaines

Avec Jim Fergus, Bruce Machart et Donald Ray Pollock - Saint-Malo 2012

Avec Jim Fergus, Bruce Machart et Donald Ray Pollock