MICHAUD Andrée A.

Canada

Rivière tremblante (Rivages, 2018)

Deux fois lauréate du Prix littéraire du Gouverneur général (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), récipiendaire du prix Arthur Ellis et du prix Saint-Pacôme du roman policier pour Bondrée, ainsi que du prix Ringuet en 2006 pour Mirror Lake, elle construit une œuvre éminemment personnelle qui ne cesse, depuis son premier roman, de susciter les éloges de la critique et des lecteurs avides de mystère. Rivière tremblante, bijou d’une profondeur rare, est un polar rondement mené, dans lequel la psychologie des personnages joue un rôle captivant.

Andrée A. Michaud construit depuis une trentaine d’années une œuvre romanesque ancrée dans la culture et le territoire nord-américains qui ne cesse de susciter les éloges de la critique et des lecteurs avides de mystère. Deux fois récipiendaire du Prix du Gouverneur général du Canada (Le ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), elle a aussi obtenu le prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec pour Mirror Lake. Son plus récent roman, Bondrée, a également remporté le prix Saint-Pacôme du roman policier, le prix Athur Ellis du meilleur roman policier en langue française, le prix du Conseil des arts et des lettres du Québec 2015, œuvre de l’année en Estrie, et le Prix des lecteurs 2017 Quais du polar – 20 minutes. Elle a aussi publié un recueil de prose poétique, écrit des textes pour le théâtre d’avant-garde et collaboré à plusieurs collectifs et revues littéraires ou artistiques.

Son septième roman, Mirror Lake, a été adapté pour le cinéma et une partie de son œuvre est diffusée à l’étranger. Elle vit en campagne, là où elle trouve ses sources d’inspiration. Son onzième roman, Routes secondaires, paraîtra au Québec à l’automne 2017.

Rivière tremblante, paru l’an dernier, met en scène la disparition de deux enfants, à 30 ans d’intervalle, dans des circonstances obscures. Saisissante par son écriture, cette intrigue puissante de noirceur repose sur l’impossibilité du deuil, et la folie qui en découle parfois...


Bibliographie

  • Rivière tremblante (Rivages, 2018)
  • Bondrée (Rivages, 2016)
Rivière tremblante

Rivière tremblante

Rivages - 2018

À 30 ans d’intervalle, deux enfants disparaissent dans des circonstances nébuleuses. Rien ne lie apparemment ces drames, sinon l’horreur qui les entoure et la douleur de leurs survivants... Par l’auteur de Bondrée, récompensé par le prix des lecteurs Quais du polar 2017.


  • « Un polar haut de gamme, très différent de la production noire habituelle. Une auteure définitivement à suivre de près. » Onlalu
Bondrée

Bondrée

Rivages - 2016

A l’été 67, une jeune fille disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond, un lac aux confins du Québec rebaptisé Bondrée par un trappeur enterré depuis longtemps. Elle est retrouvée morte, sa jambe déchirée par un piège rouillé. L’enquête conclut à un accident : Zaza Mulligan a été victime des profondeurs silencieuses de la forêt. Mais lorsqu’une deuxième adolescente disparaît à son tour, on comprend que les pièges du trappeur ressurgissent de la terre et qu’un tueur court à travers les bois de Bondrée. Une écriture raffinée au service d’atmosphères angoissantes et de subtiles explorations psychologiques, dans la plus pure tradition de Twin Peaks de David Lynch.