NULL Matthew Neill

États-Unis

Allegheny River, traduit de l’américain par Bruno Boudard (Albin Michel, 2020)

© Rebecca Gayle Howell

Explorant la société américaine tout autant que sa nature sauvage, le jeune auteur américain s’est imposé comme une nouvelle voix des plus prometteuses aux États-Unis avec un premier roman sombre et lyrique. Récit percutant sur le quotidien des bûcherons de Virginie en proie à la révolte, véritable roman noir aux allures de tragédie sociale, Le Miel du lion a largement conquis la presse française et étrangère. Il nous revient avec un recueil de nouvelles prenant pied non loin de l’Allegheny River. Faisant encore une fois de sa terre natale le berceau de ses écrits, il met en récit la cohabitation de l’homme et des animaux au sein d’une nature ravagée par la main des hommes. Puissante, singulière, sa prose témoigne d’une inquiétante actualité et révèle un peu plus son talent de maître conteur.

Né en 1984, il a étudié le « creative writing » au renommé programme d’écriture créative de l’université de l’Iowa, le Iowa Writers’ Workshop (« atelier des écrivains de l’Iowa »), puis à l’université de Provincetown dans le Massachusetts. Ses nouvelles ont été publiées dans plusieurs anthologies et revues comme American Short Fiction, Ecotone, The Oxford American, Ploughshares, The PEN /O. Henry Prize Stories et The Best American Mystery Stories (2014).

En 2015, il publie Le miel du Lion, une plongée dans sa Virginie natale au début du XXe siècle, qui fait revivre le « Gilded Age » américain sous son angle le plus sombre : des bûcherons décident de se révolter contre leurs conditions de travail et les maigres salaires que leur verse la compagnie forestière, ils s’organisent secrètement en syndicat et préparent la grève générale. Mais la compagnie a embauché des agents chargés d’étouffer la révolte...

D’une plume foisonnante, Matthew Neill Null nous donne à voir une galerie de personnages fascinants et dresse le portrait d’une société aux prises avec ses pires instincts. Un premier roman à l’écriture riche et lyrique au cœur de l’histoire américaine, qui résonne d’une humanité poignante à la fois magnifique et effroyable et n’est pas sans rappeler Flannery O’Connor et Tom Franklin.

Le miel du Lion est la révélation d’un talent impressionnant, qui impose Matthew Neill Null comme une des voix les plus prometteuses dans le paysage littéraire américain. Comme le souligne d’ailleurs si bien Ron Rash : « Beauté de la prose, descriptions saisissantes et documentation méticuleuse font de ce livre un premier roman exceptionnel. Matthew Neill Null est un auteur qu’il faut suivre de près. »

Allegheny River, sa dernière parution chez Albin Michel, est un recueil de nouvelles qui soulève les rapports entre humains et animaux dans un monde ravagé par la main des hommes. C’est lyrique, poétique et d’une beauté cruelle. Car si le monde qu’il nous décrit semble bien loin, il s’agit au contraire du récit d’une inquiétante réalité.


Bibliographie

  • Allegheny River, traduit de l’américain par Bruno Boudard (Albin Michel, 2020)
  • Le Miel du lion, traduit de l’américain par Bruno Boudard (Albin Michel, 2018)
Allegheny River

Allegheny River

Albin Michel - 2020

L’histoire est une présence vivante à laquelle il est impossible d’échapper dans les neuf nouvelles réunies ici, qui se déroulent toutes dans les Allegheny Mountains de Virginie-Occidentale. Dans ces histoires, êtres humains et animaux cohabitent dans un équilibre fragile au milieu d’une nature ravagée par la main de l’homme. On y croise un vendeur de matériel agricole qui embobine des fermiers un peu trop crédules en leur vendant sa camelote ; un homme solitaire et délaissé par ses enfants qui est tourmenté par un aigle, espèce protégée dont la chasse est à son grand désarroi désormais interdite ; ou encore des touristes qui affluent suite à la réintroduction des ours dans la région, ce qui ne va pas aller sans complications…


Revue de presse

  • « Tour à tour lyriques ou effrayantes, les nouvelles de Matthew Neill Null regorgent de poésie et de quelque chose qui ressemble à la grâce. » Kirkus Review
  • « Ces nouvelles sont autant de chefs-d’oeuvre à la beauté cruelle. Cette voix, ce regard, sont bien ceux d’un poète et d’un maître conteur. » The San Francisco Chronicle
Le Miel du lion

Le Miel du lion

Albin Michel - 2018

Helena, Virginie-Occidentale, début du XXe siècle : une petite ville érigée à la va-vite pour accueillir une compagnie d’exploitation forestière. Les rues bruissent de rumeurs de révoltes ; les bûcherons se sont organisés en un syndicat clandestin et préparent une grève générale pour protester contre leurs conditions de travail et leurs salaires de misère. Ce qu’ils ignorent, c’est que la compagnie est au courant de leur projet et a engagé des agents secrets chargés de mater toute velléité de révolte…

Ce point de départ permet à Matthew Neill Null de faire vivre une formidable galerie de personnages – ces bûcherons qu’on surnomme les « loups » –, s’attachant à dépeindre leurs rêves et leurs peurs. Il offre aussi une réflexion puissante sur la destruction de l’environnement par l’homme, décrivant ce qui reste avant tout un désastre humain et écologique, et signe un livre saisissant qui se lit comme un roman noir aux allures de tragédie sociale. De sa plume audacieuse, foisonnante et poétique, il donne une voix à ces gens venus du monde entier dans l’espoir de trouver en Amérique une vie meilleure. Entre racisme, préjugés, cupidité, lutte des classes et loyauté, ce portrait d’une société aux prises avec ses pires instincts résonne d’une humanité poignante, tour à tour magnifique et effroyable.


Revue de presse

  • « Beauté de la prose, descriptions saisissantes et documentation méticuleuse font de ce livre un premier roman exceptionnel. Matthew Neill Null est un auteur qu’il faut suivre de près. » Ron Rash
  • « Les descriptions lyriques, d’une beauté saisissante, offrent une bouleversante réflexion sur le rapport de l’homme avec la nature. » La Croix
  • « Originaire de Virginie-Occidentale, Matthew Neill Null est visiblement nourri par ce qui l entoure, mais il ne se contente pas d en affirmer la beauté et les exactions sur fond de références bibliques, il orchestre une fiction féroce pour mieux révéler sa bouleversante humanité. » Télérama
  • « Matthew Neill Null n’a pas son pareil pour décrire la violence des camps, la beauté sauvage de la forêt en sursis, la corruption de la petite ville ouvrière » Les Echos

Ecrire la colère

Les cafés littéraires
Avec : Matthew Neill NULL, Kevin CANTY, Sorj CHALANDON, Gérard MORDILLAT - Saint-Malo 2018

Avec : Matthew Neill NULL, Kevin CANTY, Sorj CHALANDON, Gérard MORDILLAT
Animé par Maëtte CHANTREL et Pascal JOURDANA

L’Homme et son environnement

avec Matthew Neill Null, Nicolas Rouillé et Cédric Gras - Saint-Malo 2018

Animé par Christelle Capo-Chichi
Avec Matthew Neill Null, Nicolas Rouillé et Cédric Gras


Amérique : avons-nous tout raté ?

Avec Kevin Canty, Armistead Maupin et Matthew Neill Null - Saint-Malo 2018

Rencontre avec Kevin Canty, Armistead Maupin et Matthew Neill Null, animée par Hubert Artus.