KELMAN James

Écosse

La route de Lafayette (Anne-Marie Métailié, 2019)

Considéré par beaucoup comme l’écrivain écossais le plus influent, ce nouvelliste et romancier à l’authenticité sans pareille plonge ses lecteurs dans des univers à la Ken Loach. Au gré de ses écrits, il nous livre des tranches de vie, celles de travailleurs et de gens ordinaires. Il puise dans la vie de tous les jours une puissante inspiration littéraire et nous dépeint des fragments du quotidien à l’état brut, sans fioritures. Son dernier roman embarque le lecteur au cœur d’un voyage musical poignant. L’histoire se construit au fil des pensées de Murdo, adolescent timide marqué par le deuil. La relation touchante qui le lie à son père, son road trip de l’Alabama à la Louisiane aux côtés de musiciens de zydeco, ses obsessions, ses incertitudes... L’écrivain signe ici un roman puissant sur le deuil, la musique et l’émancipation.

James Kelman est né en 1946 à Glasgow. À 15 ans, il quitte l’école et sa famille émigre aux États-Unis où il vit un temps avant de retourner à Londres puis Édimbourg. Devenu chauffeur de bus, il se lance dans l’écriture à 22 ans et publie son premier recueil de nouvelles en 1983, Not Not While the Giro.

Son premier roman, Le Poinçonneur Hines, dresse le portrait d’un jeune homme marginal. Rêveur insatisfait, ce poinçonneur de bus de Glasgow souhaiterait devenir conducteur. L’écrivain nous livre ici un roman drôle, subtile, original et met en scène avec brio une tranche de vie à Glasgow : les railleries des copains, la religion, le foot, l’alcool, la pesanteur aliénante des réunions enfumées. Il décrit la vie des travailleurs, non pas héroïque mais simplement humaine, et crée un personnage attachant et inoubliable.

Il reçoit en 1989 le Tait Black Prize pour Le Mécontentement, réédité en 2002 aux éditions Anne-Marie Métailié. James Kelman donne à voir des morceaux de la vie de Patrick Doyle, enseignant paumé, ainsi que des mots et des sentiments à l’état brut dans une langue proche de l’oralité et teintée d’humour.

L’écrivain obtient ensuite le Man Booker Prize avec Si tard, il était si tard en 1994 et dépeint l’errance de Sammy, dont la vie tourne au cauchemar lorsqu’une succession de tuiles lui tombent sur la tête suite à deux jours de beuverie intense. L’auteur effectue ici une analyse politique subtile et sombre sur la lutte et la survie, riche d’ironie et d’humour noir.

Cette année, c’est dans un voyage musical extrêmement touchant que James Kelman nous embarque. Le lecteur pénètre dans la tête de Murdo, adolescent timide de 16 ans, et c’est au gré de ses pensées, de ses doutes et de ses incertitudes que l’histoire prend joliment forme. Lui et son père sont marqués par le deuil et entretiennent une relation poignante, faite de non-dits, d’incompréhension, et surtout d’amour. Ensemble, ils quittent l’Écosse afin de rejoindre de la famille en Alabama le temps des vacances. Murdo, accordéoniste accompli, y fait la rencontre de musiciens et part avec eux sur la route en direction de la Louisiane. Dans ce roman touchant, la plume de l’auteur évoque avec finesse et simplicité les vertus cathartiques de la musique. Murdo fait d’elle son lot de consolation, son exutoire. Le lecteur est ici témoin du pouvoir incroyable, presque mystique, de la musique : elle permet de s’exprimer quand on n’a pas les mots, et surtout elle pénètre l’âme si fort qu’elle finit par nous façonner.


Bibliographie (ouvrages publiés en français)

  • La route de Lafayette (Anne-Marie Métailié, 2019)
  • Si tard, il était si tard (Anne-Marie Métailié, 2015)
  • Faut être prudent au pays de la liberté (Anne-Marie Métailié, 2006)
  • Le Mécontentement (Anne-Marie Métailié, 2002)
  • Le Poinçonneur Hines (Anne-Marie Métailié, 1999)
La route de Lafayette

La route de Lafayette

Anne-Marie Métailié - 2019

Un roman lumineux sur le passage à l’âge adulte, le deuil et la musique.
Murdo a seize ans, il vient de perdre sa mère, emportée par un cancer, comme sa sœur Eilidh quelques années plus tôt. Son père l’emmène en voyage chez des cousins installés dans le sud des États-Unis. En chemin, Murdo rencontre une famille de musiciens de zydeco dans une petite ville où ils échouent par hasard entre deux bus longue distance ; il se met à jouer avec eux – il est accordéoniste – et ils l’invitent à un grand concert deux semaines plus tard, en Louisiane.

En attendant, il s’ennuie vaguement, se réfugie dans sa chambre au sous-sol pour échapper à la pitié embarrassée des adultes, découvre les atlas, tente de marcher dans un pays où même les footings se font au centre commercial. Avec son père, qui fuit le chagrin en lisant tout le temps, les relations sont difficiles, marquées par l’incompréhension et la maladresse, malgré leurs efforts et tout l’amour qu’ils se portent.

Spécialiste des flux de conscience et des âmes d’écorchés, Kelman nous embarque ici dans la tête d’un adolescent banal et génial, anxieux et naïf, avec la juste distance et une incroyable tendresse. On est Murdo, on a honte, on rougit, on tombe amoureux avec lui, on bataille pour devenir adulte, on pense que la musique peut nous sau- ver, et on a raison. Un immense roman qui remue et fait entrer la lumière.

Traduit de l’anglais (Écosse) par Céline Schwaller


  • "Dans La Route de Lafayette, son sixième roman traduit en français et sûrement son plus lumineux, James Kelman se glisse magistralement dans la peau d’un adolescent sauvé par la musique." La Croix
  • "Derrière ce portrait d’un garçon trop sensible qu’est La route de Lafayette, c’est toute une humanité écorchée qui danse et vacille." Le Canard Enchaîné
  • "Kelman montre sa grandeur d’écrivain en décrivant les rapports rudes mais souvent bouleversants entre un père veuf qui a également perdu sa fille, et ce qui lui reste de progéniture." Le Figaro Magazine

Programme


Samedi

15h15
Entre père et fils
Univers (Grande Salle)

Invités : JENNI Alexis, ELALAMY Youssouf Amine, OLYSLAEGERS Jeroen, KELMAN James


16h35
Signatures
 

Dimanche

14h45
Une ode à la liberté
Magic Mirror 1 - Café Littéraire

Invités : ARTHUR H, GRUBER Lola, KELMAN James


16h05
Signatures
 

Lundi

10h00
Les éditions Anne-Marie Métailié fêtent leur 40 ans
La Grande Passerelle - Médiathèque

Invités : DIBIE Pascal, GAMBOA Santiago, METAILIE Anne-Marie, TRUC Olivier, KELMAN James


14h00
L’art de la fugue
Univers (Grande Salle)

Invités : ARTHUR H, GRUBER Lola, KELMAN James, SCHNEIDER Corinne


15h20
Signatures