Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

LLOBET Anaïs

France

Des hommes couleur de ciel (les Éditions de l’Observatoire, 2019)

Journaliste-reporter à Moscou pendant cinq ans, elle a suivi l’actualité russe et effectué plusieurs séjours en Tchétchénie, où elle a couvert notamment la persécution d’homosexuels par le pouvoir local. Après Les Mains lâchées en 2016, elle propose une œuvre sublime, finaliste du Prix Ouest-France, qui évoque avec beauté les cicatrices et les failles de deux frères Tchétchènes contraints à l’exil en Europe.

Journaliste à l’AFP Moscou, , elle a suivi l’actualité russe et effectué plusieurs séjours en Tchétchénie, où elle a couvert notamment la persécution d’homosexuels par le pouvoir local.

En 2013, elle a travaillé comme correspondante pour plusieurs médias aux Philippines lorsque le typhon Haiyan a ravagé le pays.

Profondément heurtée par ces événements, elle entame l’écriture de son premier roman, Les mains lâchées, qui relate avec fracas l’histoire de cette vague monstrueuse, soulevée par un typhon meurtrier, qui dévaste les Philippines, avant d’emporter des milliers de personnes sous l’œil impuissant d’une jeune journaliste.

Cette année, elle explore magnifiquement l’histoire de deux frères en exil qui ont voulu reconstruire leur vie en Europe. C’est l’histoire de leurs failles et de leurs cicatrices. Une histoire d’intégration et de désintégration.


Bibliographie

  • Des hommes couleur de ciel (les Éditions de l’Observatoire, 2019)
  • Les mains lâchées (Plon, 2016)
Des hommes couleur de ciel

Des hommes couleur de ciel

Les Éditions de l’Observatoire - 2019

Dans le pays où est né Oumar, il n’existe pas de mot pour dire ce qu’il est, seulement des périphrases : stigal basakh vol stag, un « homme couleur de ciel ».

Réfugié à La Haye, le jeune Tchétchène se fait appeler Adam, passe son baccalauréat, boit des vodka-orange et embrasse des garçons dans l’obscurité des clubs. Mais il ne vit sa liberté que prudemment et dissimule sa nouvelle vie à son jeune frère Kirem, à la colère muette.

Par une journée de juin, Oumar est soudain mêlé à l’impensable, au pire, qui advient dans son ancien lycée.

La police est formelle : le terrible attentat a été commis par un lycéen tchétchène.

Des hommes couleur de ciel est l’histoire de deux frères en exil qui ont voulu reconstruire leur vie en Europe. C’est l’histoire de leurs failles et de leurs cicatrices. Une histoire d’intégration et de désintégration.

Programme


Samedi

15h00
Signatures
 

Dimanche

15h00
Signatures