TRABOULSI Yasmina

Brésil - Liban

Les enfants de la place (Le Mercure de France, 2003)

Yasmina Traboulsi est née en 1975, de mère brésilienne et de père libanais. Elle partage sa vie entre Londres, où elle est documentaliste, et Teresopolis, près de Rio, où vit sa grand-mère. Récompensé par le prix du premier roman en 2003, Les Enfants de la Place nous entraîne au cœur des favelas de Rio de Janeiro - un récit magnifique sur le Brésil contemporain, et une histoire universelle qui conte l’existence misérable de tous les enfants des pays pauvres.


Bibliographie :

  • Les enfants de la place (Le Mercure de France, 2003)

Résumé de Les enfants de la place :

Salvador de Bahia. Dans le vieux quartier souffle un vent mauvais. Depuis l’arrivée de Gringa, rien ne va plus. La reine de la Place, Maria Aparecida, a disparu. Tonio le borgne s’est arrêté de chanter, Zé et Manuel ont les yeux emplis de fièvre, Mama Lourdes la voyante ne prédit rien de bon. Les notes funestes du violon maudit resurgissent. La Place se meurt : un à un, ses enfants abandonnent la douce Bahia pour s’exiler vers les mégalopoles du Sud, à la poursuite de leur destin. Les enfants de la Place et sa complainte douce-amère entraînent le lecteur au cœur du Brésil contemporain. Son rythme résonne contre les murs poreux d’une favela de Rio, vibre le long des rues animées de Sâo Paulo, avant de s’infiltrer dans les cellules de Canju, prison de Bahia. La mélodie se languit du violon, et la Place attend ses enfants.

Les enfants de la place

Mercure de France - 2003

La ville est un roman (1)

Les cafés littéraires
Avec : Ken BUGUL, Asli ERDOGAN, Radhika JHA, Yasmina TRABOULSI - Saint-Malo 2005