Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)

HAWES James

Angleterre

Pour le Meilleur et pour l’Empire (Editions de l’Olivier, 2007)

Né en 1960, James Hawes a grandi dans le Gloucestershire, à Edinburgh et dans le Shropshire. Il entre à l’Université de Londres en 1987 et obtient un doctorat de philosophie sur Nietzsche et Kafka. Après des boulots en tout genre (comédien amateur, musicien dans le métro, représentant en ordinateurs, archéologue), il devient professeur. Il enseigne actuellement à l’Université de Swansea. Une Mercedes blanche avec des ailerons, paru en 1999, était son premier roman.

In english


Bibliographie :

  • Pour le Meilleur et pour l’Empire (Editions de l’Olivier, 2007)
  • Une Mercedes blanche avec des ailerons (Editions de l’Olivier,1999)

Argumentaire de Pour le Meilleur et pour l’Empire :

A quarante ans, Brian Marley constate que sa vie est un fiasco : divorcé, professeur d’anglais sans diplôme, il peine à joindre les deux bouts et n’a aucune ambition. Il rencontre un ancien ami, producteur de télévision, qui lui propose de participer à un jeu de téléréalité dans lequel les concurrents doivent survivre dans la jungle avec pour seul équipement une caméra numérique et quelques rations de pain et d’eau. A la clef : un chèque de 2 millions de livres. Alors qu’il est sur le point de remporter le jeu, deux hélicoptères des équipes techniques de l’émission s’écrasent, tuant le dernier concurrent en lice contre Brian. Ce dernier se retrouve à errer dans la jungle, tombe d’une falaise et atterrit au milieu d’une colonie anglaise formée par les rescapés du crash d’un Comet IV en 1958 et leurs descendants. Elle est dirigée par un ancien militaire qui prône le culte de la mère patrie, de l’armée et la haine du communisme, et a pactisé avec une tribu d’aborigènes cannibales assurant sa protection. En exposant aux membres de la colonie la situation actuelle de l’Angleterre, Brian prend conscience de l’état de déliquescence de ce pays, de l’absurdité des politiques menées ces dernières années, et de l’immense décalage entre l’Angleterre des années 50 et l’Angleterre d’aujourd’hui. Tous finissent par être rapatriés à Londres. C’est alors que débute la partie « politique-fiction » de l’histoire : le chef de la colonie devient Premier Ministre et met en place un régime totalitaire, nationaliste, fondé sur la répression. Il dissout le Royaume-Uni, rétablit la toute puissance de l’armée, retire le pays de l’Union Européenne… Et le plus étonnant, c’est que l’Angleterre se porte de mieux en mieux !

Cette comédie délirante s’inscrit parfaitement dans la tradition britannique qui combine la satire et l’utopie, de Jonathan Swift à Will Self en passant par Evelyn Waugh. Mais on pense surtout ici à ces deux grandes sources du burlesque anglais que furent le Goon Show, à la BBC, et le Monty Python Flying Circus : cocktail explosif de vacheries sur le « British way of life » et de polissonneries.

Pour le meilleur et pour l’Empire

L’Olivier - 2007

So British

Les cafés littéraires en vidéo
Avec Martin AMIS, Nigel BARLEY, James HAWES - Saint-Malo 2007

Avec Martin AMIS, Nigel BARLEY, James HAWES