KADARE Ismaïl

Albanie

Œuvres, Tome 12 (Fayard, 2004)

Ismaïl Kadaré © John Foley/Opale

Romancier, poète, journaliste, Ismaïl Kadaré a fui l’Albanie communiste au début des années 90, pour se réfugier à Paris. Publiés en français et en albanais par les éditions Fayard, longtemps censurés en Albanie, ses livres sont de magnifiques épopées qui plongent au cœur d’une identité albanaise déchirée entre l’Occident et l’Orient. Essai de Maks Velo, La disparition des « Pachas rouges », sous-titré Enquête sur un crime littéraire, jette un éclairage inédit sur l’interdiction d’un poème de Kadaré en 1975, et sur les relations entre la dictature et l’art.


  • Œuvres, Tome 12 (Fayard, 2004)

La discorde, l’Albanie face à elle-même

Fayard - 2013

La discorde, l’Albanie face à elle-même Sur une planète rétrécie où les échanges ne connaissent plus de frontières et où les pays tantôt font bloc, tantôt implosent, le problème de la nation a recouvré un énorme regain d’actualité et d’intérêt. C’est vrai partout, notamment en Europe, mais plus spécifiquement encore dans les Balkans où, à travers le démembrement de la Yougoslavie et le problème du Kosovo, cette question de la nation a été portée à incandescence. Autant dire que cet essai sur les tribulations de la nation albanaise peut être pris comme « grille de lecture » par le lecteur français pour analyser sa propre relation avec la question nationale. Ismail Kadaré passe en revue la symbolique de son pays qui, soumis au joug ottoman pendant un demi-millénaire, a connu au XXe siècle successivement la république, la monarchie, l’invasion hitléro-mussolinienne, le communisme stalinien puis maoïste, enfin un retour à une République brouillonne et corrompue, tout en battant la semelle aux portes d’une Europe qui la fait lanterner.


La disparition du pacha rouge

Fayard - 2004

Témoins du siècle

Les cafés littéraires
Avec : Ismaïl KADARE, Gérard MORDILLAT, Peter SCHNEIDER - Saint-Malo 2005