Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

GIANDELLI Gabriella

Italie

Intérieur (Actes Sud, 2010)

Biographie

Un grand lapin blanc fantomatique traverse sans bruit les appartements d’un immeuble, et recueille un à un les rêves de leurs occupants. Dans Interieur, l’univers feutré, tendre et mélancolique de Gabriella Giandelli laisse une fois de plus la place au silence, dévoilant dans leur extrême nudité la solitude des êtres.

C’est à vingt et un ans que cette milanaise débute dans le monde de la bande dessinée, en publiant ses premiers travaux dans les revues Frigidaire, alter-alter, Dolce Vita. Son univers unique, tout en lenteur et en amertume, s’impose tout d’abord dans un petit album en noir et blanc, Vies Blanches, paru en France en 1997. Ses personnages intimistes, aux lignes rondes et aux couleurs tendres, se heurtent sans cris aux chagrins d’une vie sans espoir, comme dans Silent Blanket, dont le héros vit seul, dans un appartement glauque où il remâche le souvenir d’une morte en parlant aux cafards. Pour autant, l’œuvre de Gabriella Giandelli ne se laisse pas aller à l’accablement : toujours en suspens, elle reste troublante de fragilité et de poésie. L’atmosphère onirique de Sous les feuilles - un album où la lourde forêt recèle les thèmes du secret de famille, de l’angoisse et de la mort - ne déroge pas à la règle.

Dans un registre tout autre, l’illustratrice prête également ses talents graphiques à des revues ou journaux (Le Monde, Il Manifesto, Courrier international, Vanity, Harper’s baazar, Fausto santini, Gambero rosso et Internazionale), et développe également une intense activité de designer. Elle a élaboré des motifs pour des tissus, des tapis, des montres, des objets, des verres, pour les groupes Alessi, Memphis, Alchimia, Swatch et Sotsass Associati. Depuis environ trois ans, elle crée également Le Piccole storie di Milo, un petit lapin humanisé aux prises avec les petits et grands problèmes quotidiens de l’enfance.

Tombé en admiration pour les univers de l’illustratrice, Dominique A. préface l’album Intérieur, petit conte aigre-doux pour les grands enfants.


Bibliographie :

  • Intérieur (Actes Sud, 2010)
  • Sous les feuilles (Seuil, 2004)
  • Silent Blanket (Seuil, 2000)
  • Anita, avec Stefano (Ricci, Fréon, 1998)
  • Vies blanches (Seuil, 1997)

Présentation de Intérieur

spip_logoConte fantastique, où un fantomatique lapin blanc anthropomorphe erre d’appartement en appartement examinant les rêves, les regrets, les espoirs des habitants d’une cité sans soleil.