Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

CHEVRIER Jacques

Littératures francophones d’afrique noire (Edisud, 2006)

Titulaire de la chaire d’Etudes francophones à la Sorbonne et directeur du Centre international d’Etudes francophones de la Sorbonne, il a été notamment consultant de l’UNESCO auprès de l’Ecole Normale Supérieure de Bamako. Fortement impliqué dans la promotion des littératures francophones, il est directeur de la collection “Mondes noirs poche” chez Hatier et de la collection “Archipels littéraires” aux éditions Moreux. Il est également responsable du jury du Grand Prix littéraire d’Afrique noire.


Bibliographie :

  • Littératures francophones d’afrique noire (Edisud, 2006)
  • L’Arbre à palabres (Hatier International, 2005)
  • Le lecteur d’Afrique (Honoré Champion, 2005)
  • Anthologie africaine, poésie (Hatier, 2002)
  • Williams Sassine, écrivain de la marginalité (GREF, 1996)
De sang et de lumière

De sang et de lumière

Actes Sud - 2017

Ces poèmes engagés à l’humanisme ardent, à la sincérité poignante, se sont nourris, pour la plupart, des voyages de Laurent Gaudé. Qu’ils donnent la parole aux opprimés réduits au silence ou ravivent le souvenir des peuples engloutis de l’histoire, qu’ils exaltent l’amour d’une mère ou la fraternité nécessaire, qu’ils évoquent les réfugiés en quête d’une impossible terre d’accueil ou les abominables convois de bois d’ébène des siècles passés, ils sont habités d’une ferveur païenne lumineuse, qui voudrait souffl er le vent de l’espérance.


Revue de presse

  • "Renouant avec la tradition de la poésie engagée, il s’attaque tour à tour à notre passé de français colonialiste, à la situation des réfugiés au Kurdistan irakien et au sort des « engloutis », des « petites gens qui auraient pu devenir destin »." (Le Figaro)
  • "Laurent Gaudé transforme son art et son succès en démarche admirable d’humanisme et d’humilité." (La Montagne)
  • "Dans une langue vibrante et habitée, il fait sortir de l’ombre ces oubliés de l’histoire – hier esclaves, aujourd’hui migrants ou réfugiés. Des hommes et des femmes à la recherche d’une terre d’accueil qui leur est refusée…"(France Inter)