BARU, François BOURGEON, Jacques FERRANDEZ, Claudine GLOT, Eric WARNAUTS

13 mars 2013.
 
 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Le premier homme

Gallimard BD - 2017

« En somme, je vais parler de ceux que j’aimais », écrit Albert Camus dans une note pour l’œuvre à laquelle il travaillait au moment de sa mort. Il y avait jeté les bases de ce que serait son récit de l’enfance : une odyssée temporelle et émotionnelle à travers ses souvenirs, un récit qui, sous couvert de fiction, revêt un caractère autobiographique exceptionnel. À la recherche de ses origines, il y évoque avec une singulière tendresse son univers familial, le rôle des femmes, celui de l’école, la découverte du monde extérieur... En filigrane, on découvre les racines de ce qui fera la personnalité de Camus, sa sensibilité, la genèse de sa pensée, les raisons de son engagement.


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 

Les fées ont une histoire

Ouest-France Editions / Edilarge - 2014

Monstres ou merveilles, les fées et leur cohorte surnaturelle, ont une histoire. Comment sont-elles nées – car la fée n’a pas existé de toute éternité –, comment et pourquoi réapparaissent-elles ?• Quels sont leur visage, leur rôle et que nous disent-elles, à chaque fois, des préoccupations des hommes, de leurs inquiétudes, de la société qui les enserre et surtout de leurs espoirs ?• Découpage du livre : - Au Moyen Age : L’invention des fées - XVIe siècle : Après les fées, les contes de fées - XVIIe et XVIIIe siècles Le temps de la morale - XIXe : Le romantisme et le renouveau des fées - XXe siècle : Les fées aujourd’hui

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Les Passagers du vent, Tome 8. Le sang des cerises, Livre 1 : Rue de l’abreuvoir

Paris, 16 février 1885. On enterre Jules Vallès, tout juste cinq ans après l’amnistie des communards et le retour des exilés. Zabo est là, au milieu de la foule immense. Alors que nous l’avions quittée vingt ans plus tôt, en Louisiane, elle répond aujourd’hui au prénom de Clara. Quand elle voit une jeune fille, fraîchement débarquée de sa Bretagne natale, se faire maltraiter, Zabo réagit.


Revue de presse