COJEAN Annick

France

10 mai 2020.

Après avoir intégré la rédaction du quotidien Le Monde en 1981, elle est également grand reporter et présidente du jury de l’Association du prix Albert Londres, dont elle a été lauréate en 1996 pour une série de reportages. Elle signe cette année le portrait de Simone Veil, qu’elle a rencontrée à de nombreuses reprises au fil de sa carrière. Ce roman graphique, illustré avec délicatesse par Etienne Oburie et Xavier Bétaucourt, retrace le lien qu’entretient l’autrice pour cette pionnière de la défense du droit des femmes en politique. Une relation de femmes au-delà des fonctions, portrait subjectif, délicat et parfois surprenant, de la femme au-delà de l’héroïne.

 

Née en 1957 à Brest, diplômée de Sciences Po, Annick Cojean intègre la rédaction du quotidien Le Monde en 1981. Entre 1986 et 1991, elle collabore à deux émissions de France Inter, "Ecran Total" et "Zappinge". Elle devient grand reporter au Monde en 1993. En 2007-2008, elle co-présente l’émission hebdomadaire "Internationales" sur TV5Monde. A partir de 2007, elle dirige et présente les collections documentaires "Empreintes" (jusqu’en 2013) puis "Duels" (depuis janvier 2014) diffusées sur France 5. Depuis 2010, elle préside le jury de l’Association du prix Albert Londres, dont elle a été lauréate en 1996 pour une série de reportages, Les mémoires de la Shoah, publiés dans Le Monde à l’occasion du cinquantenaire de la libération des camps d’extermination. Elle fait partie du comité de soutien de l’ONG Reporters d’Espoirs. En 2012, elle reçoit le Grand Prix de la presse (en presse écrite) de l’Association de la presse étrangère. En 2017, elle signe avec Manon Loizeau Silent War, un film bouleversant qui a remporté le Grand Prix de l’organisation mondiale contre la torture.

En 2018, elle livre une série d’entretiens Je ne serais pas arrivée là si… . Quelques mots anodins qui posent une question vertigineuse : "Qu’est-ce qui m’a faite, défaite, marquée, bouleversée et sculptée ?" Un petit bout de phrase lancé à 27 femmes magnifiques qui ont accepté de la poursuivre.


Bibliographie

Filmographie

Préfaces

 

DERNIER OUVRAGE

 
Roman graphique

Simone Veil, la force d’une femme

Steinkis Éditions - 2020

Annick Cojean est grand reporter au Monde.
 Au fil de sa carrière, elle a croisé Simone Veil à plusieurs reprises. Une relation singulière s’est installée entre Simone Veil et la journaliste.

Ce roman graphique, illustré par Etienne Oburie etXavier Bétaucourt retrace en bande dessinée le lien et l’admiration de l’autrice pour cette pionnière de la défense du droit des femmes en politique. Une relation de femmes au-delà des fonctions.
 Un portrait subjectif, délicat et parfois surprenant de la femme au-delà de l’héroïne.