MOURLEVAT Jean-Claude

France

7 avril 2018.

Depuis 1997, il écrit et publie des ouvrages pour la jeunesse et rencontre un franc succès. L’Enfant Océan s’est vendu à plus de 800 000 exemplaires et Le combat d’hiver, traduit en douze langues, a obtenu plus de vingt prix littéraires. Jean-Claude Mourlevat vient de publier Jefferson, un roman drôle et tendre où il n’hésite pas à s’engager en abordant de façon inédite la question de notre rapport aux animaux.

 

Jean-Claude Mourlevat a toutes les bonnes raisons d’écrire :
"Parce que je chante mal ! Écrire est une consolation, parce que c’est ce que je sais le mieux faire, parce que je considère mes livres comme autant de cadeaux que je ferais aux gens que j’aime, parce que j’adore inventer et raconter des histoires, parce que c’est une façon de mettre de l’ordre dans le monde, de lui donner du sens."

Après une enfance vécue à la campagne, à Ambert en Auvergne, il part faire des études, successivement à Strasbourg, Toulouse, Stuttgart, Bonn et Paris... Étudiant et professeur, il profite des vacances pour voyager : « J’ai découvert seul avec mon sac à dos les Etats-Unis, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud, l’Inde ». Il exerce le métier de professeur d’allemand en collège pendant cinq ans avant de devenir comédien de théâtre.
Son spectacle « Parlez-moi d’amour », dans lequel il interprète un clown muet nommé "Guedoulde", l’ emmène en tournée dans bien des pays : le Népal, l’Inde, le Pakistan, le Bangladesh, Sri-Lanka, l’Indonésie, le Sénégal, la Tunisie... Il met également en scène de nombreuses pièces (Brecht, Cocteau, Shakespeare) avant de commencer à écrire en 1996 pour un ami comédien qui lui demande d’inventer des contes pour les dire en spectacle. Trois sur cinq seront publiés dans l’année qui suit !

Depuis 1997, il écrit et publie des ouvrages pour la jeunesse et rencontre un franc succès. L’Enfant Océan s’est vendu à plus de 800 000 exemplaires et Le combat d’hiver, traduit en douze langues, a obtenu plus de vingt prix littéraires.

Après avoir publié en 2013 le recueil Silhouette, composé de dix nouvelles très différentes qui utilisent humour noir et chutes cinglantes pour présenter des héros ordinaires aux belles intentions, il s’associe à Anne-Laure Bondoux pour écrire Et je danse, aussi. Ce roman à quatre mains et à deux voix, plein de joie de vivre et de légèreté, narre par petites touches la relation à distance entre deux personnages, un ours solitaire dégarni de 60 ans, riche et célèbre, et une femme de 34 ans se décrivant comme « grande, brune et grosse ».

Jean-Claude Mourlevat vient d’achever un roman jeunesse, paru chez Gallimard Jeunesse : Jefferson. Comme dans La ballade de Cornebique, la plupart des personnages sont des animaux. Le héros est un jeune hérisson, Jefferson, 72 centimètres de frousse et de courage. Un roman drôle et tendre, où Jean-Claude Mourlevat n’hésite pas à s’engager en abordant de façon inédite la question de notre rapport aux animaux.


Le site officiel de Jean-Claude Mourlevat


Bibliographie :

Romans :

Albums :

 

DERNIER OUVRAGE

 

Jefferson

Gallimard Jeunesse - 2018

En ce radieux matin d’automne, le hérisson Jefferson décide d’aller chez son coiffeur se faire raffraîchir la houpette. Comment pourrait-il imaginer, alors qu’il arrive plein d’entrain au salon "Défini-Tif", que sa vie est sur le point de basculer ?
Accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, le brave Jefferson, 72 cm de frousse et de courage, est jeté dans une aventure qui le mènera, pour le meilleur et pour le pire, au pays des êtres humains.
Dans un polar haletant, parfois féroce, mais où dominent la tendresse, l’amitié et le bonheur de vivre, Jean-Claude Mourlevat aborde de façon inédite la question de notre rapport aux animaux.