FELLOUS Colette

France - Tunisie

7 avril 2018.

Partagée entre la Tunisie et la France, elle fait voyager ses lecteurs à travers les lieux et les instants qui ont marqué sa vie. Son histoire personnelle est sa première source d’inspiration, ses romans sont des bouts de sa vie qu’elle juge important et nécessaire de partager. En 2018, par une biographie remarquablement documentée, l’autrice invite le lecteur dans les pas de Camille Claudel, de ses rencontres, de ses errances, dans une odyssée intime.

 

De son enfance à Tunis à son arrivée à Paris, Colette Fellous fait voyager ses lecteurs à travers les lieux et les instants qui ont marqué sa vie. Si son histoire personnelle est sa première source d’inspiration depuis Roma (1987), c’est naturellement que l’auteur s’est peu à peu tournée vers le genre autobiographique. Elle est également connue pour sa voix qui, chaque semaine, invite les auditeurs de France Culture à la découverte d’une ville sous un angle inédit, dans l’émission Cahier nomade. Dans son dernier roman, Un amour de frère, elle raconte ses premiers pas en France en 1967, guidée par la figure ambiguë et fascinante de l’un de ses frères aînés.,

C’est par ces va-et-vient entre deux villes, deux espaces-temps, que s’opère chez Colette Fellous la reconstruction de la mémoire. Née à Tunis en 1950, arrivée à Paris à l’âge de 17 ans, elle évoque ce double héritage dans ses récits où les lieux, les époques et les personnages, intimement liés, se mélangent au gré des sentiments.

Elle entame en 2001 une trilogie littéraire avec Avenue de France, qui trouvera sa conclusion dans Plein été (Gallimard, 2007). Ces ouvrages marquent sa volonté d’explorer plus profondément son passé : « Je les vois toujours comme des promenades filmées dans mon histoire, dans ce que j’ai gardé de ce que j’ai vu, rêvé ou inventé. » Aujourd’hui, le second opus sorti en 2005, lui vaut de recevoir le prix Marguerite Duras qui récompense en alternance une oeuvre de théâtre, de cinéma et de littérature.

Un amour de frère, paru en 2011, démarre par l’image d’une sandale coincée dans un rail... Alors qu’elle traverse une voie ferrée en Tunisie, Colette Fellous frôle la mort. Cet événement fait remonter en elle une multitude de souvenirs : elle revoit ses premières années à Paris, un Paris littéraire et cinématographique qu’elle découvre avec émerveillement. Au centre de cette vision, il y a Georgy, un frère aîné à la fois ange et mauvais génie, que l’auteur perdra quelques années plus tard. Elle livre en 2014 La préparation de la vie, dont le titre fait écho à La préparation du roman de Roland Barthes ; celui-là même qui impulsa à Colette Fellous l’écriture à la première personne : « Vous savez, vous avez le droit de dire "je" », lui confia-t-il un jour dans un café de l’Odéon. Inspirée par le sémiologue, l’auteure se replonge dans son passé pour y dénicher les racines de son univers littéraire et les événements qui ont construit son imagination.

Colette Fellous rédige son dernier ouvrage, Pièces détachées, suite au décès d’un de ses amis en 2015, année où la Tunisie, comme la France, fut frappée par de terribles attentats. Elle évoque plusieurs figures qui ont marqué sa vie et propose un récit sincère et riche en émotions.

En 2018, par une biographie remarquablement documentée, l’autrice invite le lecteur dans les pas de Camille Claudel, de ses rencontres, de ses errances, dans une odyssée intime.


Bibliographie

 

DERNIER OUVRAGE

 
Biographie

Camille Claudel

Fayard - 2018

« Le cœur de Camille abrite les battements d’une valse, on l’entend de loin son cœur, on le voit franchir un siècle, traverser les années, les guerres et les saisons, puis il s’approche de nous et s’invite dans ces pages  : on dirait qu’elle a quelque chose encore à nous dire, qu’elle n’a jamais su dire, qu’elle n’a jamais pu dire, ou alors ses mots ont été perdus, déchirés, brûlés, on ne sait pas, ceux qui restent ne suffisent pas, sa vie est toute trouée. Valse noire, de terre, de plâtre, de marbre, d’onyx ou de bronze, démarche trébuchante, valse brillante, valse folle, qui continue à faire entendre ses pas, ses tremblements, son pouls, sa grande énigme. Ce livre, je l’écris pour elle.  »
Pour bâtir ce voyage vers Camille Claudel, Colette Fellous a multiplié les recherches, accédé aux archives, observé sans répit les œuvres, convoqué les heures claires et les jours noirs. Un livre choral qui donne un nouvel éclairage au « cas Camille  ».