GERVAIS Marion

France

5 avril 2016.
 

Jeune réalisatrice, Marion Gervais tisse dans ses documentaires les portraits de femmes dignes, fortes et courageuses que rien ne semble effrayer, et qui se dressent contre la société qui les oppresse. Dans Anaïs s’en va-t-en guerre, sa production sortie en 2014, elle nous livre, en dehors de tout voyeurisme, le quotidien d’une jeune femme de 24 ans, qui, seule contre tous, est prête à tout pour devenir agricultrice et, suivre son rêve, celui de faire pousser plantes aromatiques et médicinales, au milieu des champs.

Cette année, nous découvrons La Belle Vie, au départ web-série (La bande du skate park) sur un petit groupe d’adolescents bretons, accrocs au skate, et occupant la majorité de leur temps à cette passion, tuant l’ennui à coups de virée en skate, d’imagination, et de rêves, surtout.


Filmographie :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Documentaire

La Belle Vie

FILM - 2016

Pendant dix mois, la réalisatrice a suivi Enzo, Liam, Pierrot, Ben, Orso, Glen et Louis, sept ados âgés de 12 à 16 ans, et qui vivent dans le petit village de Saint-Suliac, près de Saint-Malo en Bretagne. Ils sont “la bande du skatepark”, et tuent chaque jour l’ennui à coups de virée en skate, d’imagination – et de rêves, surtout.


Revue de presse :
« Comme dans son premier film, Anaïs s’en va-t-en guerre, Marion Gervais a ici souhaité mettre la lumière sur l’intériorité des êtres et la soif de liberté de chacun. Enthousiaste et enjouée, elle nous a conté avec passion son épopée avec ses “p’tits gars“, comme elle aime à les nommer, de la campagne bretonne à la lumineuse Barcelone. »
Konbini