BANDE DESSINÉE

Dire le monde, relire l’histoire

8 juin 2014.
 

Palais du Grand Large, Rotonde Jacques Cartier

Depuis une dizaine d’années la bande dessinée ne cesse de se renouveler tant dans le contenu que la forme, s’appropriant sujets historiques et reportages, nous informant sur le monde et réécrivant l’Histoire par le biais de l’intime.

L’exposition rassemble une centaine d’originaux d’artistes venus d’horizons différents et présente une nouvelle venue dans l’édition La revue dessinée. Créée en 2013 par des auteurs de bande dessinée et des journalistes, ce magazine dont le numéro 4 sortira pour le festival, a pour credo le réel et livre trimestriellement relate enquêtes, reportages, politique… Franck Bourgeron, son rédacteur en chef et EMMANUEL LEPAGE auteur-dessinateur seront présents pour en parler.


Emmanuel LEPAGE

Passionné de dessin, de voyages, EMMANUEL LEPAGE part en 2008 en résidence à Tchernobyl. Il en ramène un ouvrage passionnant Un printemps à Tchernobyl (Futuropolis 2012) témoignant de l’après catastrophe nucléaire, au plus près des habitants de la zone. Fort de cette expérience il repart en 2011 à Fukushima pour témoigner en 21 planches, dans La Revue dessinée N°2, des conséquences inquiétantes de cet accident nucléaire.


Clément BALOUP

La guerre, entre autres séquelles terribles, déplace des populations et génère orphelins et immigrés. Trois albums illustrent de manière différente ce propos.
Vietnamien par son père, CLÉMENT BALOUP s’interroge sur le destin des Viet Kieus, ces immigrés qui ont fui les guerre du Viet-Nam pour s’installer en France : Quitter Saïgon (La Boîte à Bulles 2006) ou aux États-Unis : Little Saïgon (La Boîte à Bulles 2012).


JUNG - Couleur de Peau : Miel

Comme des milliers d’autres enfants coréens, JUNG est adopté à l’âge de 5 ans par une famille européenne. Taraudé par la question de ses origines, il entame en 2007 une trilogie autobiographique Couleur de peau : Miel, récit plein de sensibilité et d’humour (tome 3, Soleil 2013).



Pelote dans la fumée (Actes Sud BD, 2013) un récit âpre et rugueux qui nous conte les errances de gamins de rue dans une ville portuaire écrasée par la fumée des usines et les grues des chantiers navals. Brutalité, pauvreté, alcoolisme, rien ne laisse espérer de jour meilleur, si ce n’est, parfois, le passage d’un cirque ou du marchand de sucreries. Cette chronique désenchantée est transfigurée par l’art de MIROSLAV SEKULIC-STRUJA, artiste autodidacte croate à découvrir absolument.


HYPPOLITE - Les Ombres

Fuir, se cacher, courir toujours plus loin vers un ailleurs meilleur, mais le prix est si lourd à payer… Dans Les ombres, scénario de Vincent Zabus, HIPPOLYTE nous livre un ouvrage métaphorique somptueux aux accents universels. Seront également exposées des planches de La fantaisie des Dieux (Les Arènes 2014) reportage dessiné effectué au Rwanda en compagnie de Patrick de Saint Exupéry. Vingt ans après le génocide, ce livre témoigne de l’implication française dans la tragédie de Biserero, sujet brûlant d’actualité.

Frank Bourgeron, Emmanuel Lepage, Clément Baloup et Hippolyte seront présents au festival.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Roman graphique

La fantaisie des Dieux

Les Arènes - 2014

Il n’y avait plus de mots. Juste ce silence. Épais, lourd. C’était un génocide, celui des Tutsis du Rwanda, le troisième du xxe siècle. Il faisait beau, il faisait chaud. Sur les collines de Bisesero, nous avions pénétré le monde du grand secret. Des instituteurs tuaient leurs élèves, des policiers menaient la battue. C’était la « grande moisson ». François Mitterrand niait « le crime des crimes ». Comment raconter ?
Patrick de Saint-Exupéry est le co-fondateur et le rédacteur en chef de la revue XXI. Prix Albert Londres, il a été témoin du génocide tutsi. Il est l’auteur de L’Inavouable, La France au Rwanda (Les Arènes) devenu un classique depuis sa parution en 2004.
Hippolyte est l’auteur d’une dizaine d’albums de reportage en BD ou de séries, notamment L’Afrique de papa (Des bulles dans l’océan), Les ombres (Phébus) et Le Maître de Ballantrae, adaptées de Robert-Louis Stevenson (Denoël Graphic). Il avait 17 ans lors du génocide tutsi. Il s’est rendu pour la première fois au Rwanda en 2013.


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Roman graphique

La Lune est blanche

Futuropolis - 2014

« L’Antarctique. Le sixième continent. 14 millions de kilomètres carrés. Un dôme de glace enchâssé dans un socle rocheux. Le continent le plus sec, le plus froid, le plus difficile d’accès. Le continent des superlatifs. Le monde des extrêmes. »
En 2011, Yves Frenot, directeur de l’Institut polaire français, invite Emmanuel Lepage et son frère François, photographe, à intégrer une mission scientifique sur la base française antarctique Dumont d’Urville, en Terre-Adélie. Le but ? Réaliser un livre qui témoignerait du travail des savants. Yves Frenot leur propose, en outre, de participer, commechauffeurs, au raid de ravitaillement de la station Concordia, située au coeur du continent de glace à 1 200 km de Dumont d’Urvillle. Le Raid, comme on l’appelle, c’est LA grande aventure polaire ! Pour les deux frères, ce serait l’aventure de leur vie, mais rien ne se passera comme prévu !

 

DERNIER OUVRAGE

 
Roman graphique

Le Vaurien

La Boîte à Bulles - 2014

Dans un Vietnam médiéval, un vieil homme ronchon au faciès de singe fait son apparition dans un petit village. Très vite, celui que l’on appelle « le Vaurien » se retrouve embarqué dans une mission qui ne l’enchante pas : celle de retrouver une jeune fille mystérieusement disparue.

Accompagné du faible et pathétique Lau, le mystérieux Vaurien, à la fois sage, opportuniste et alcoolique, doit alors se rendre à la ville. Mais avant d’y arriver ils devront faire face aux tigres de la forêt.

Retrouver l’amie de Lau s’avérera plus compliqué que prévu et c’est à coup de péripéties parfois burlesques, parfois mystiques mais toujours inattendues que se poursuit la quête de ce personnage haut en couleurs.

Une épopée rocambolesque pleine d’originalité et au souffle vivifiant.