Après-midi

Littératures de genre

28 mai 2014.

APRÈS-MIDI, DIM. 14H-18H, MAISON DE L’IMAGINAIRE

 
Laurent Whale, Guillaume Sorel, Bernard Quiriny et Claudine Glot

Un après-midi pour questionner les différentes formes des littératures de genre. Une grande question à 14h : La science-fiction ne serait-elle pas la meilleure manière de rendre compte du réel ? Pour tenter d’y répondre quelques cadors du genre : Yves Grevet, Christian Léourier, Smolderen, Laurent Whale et Laurent Kloetzer.
Puis, à 15h45, des auteurs de romans, de nouvelles et de bande dessinées qui préfèrent flirter entre réel et fantastique, jouant des tensions et des bascules entre connu et inconnu pour mieux nous faire perdre nos repères. Avec Georges-Olivier Chateaureynaud, Thomas Day, le Québécois Renaud Jean, le Belge Bernard Quiriny, et Guillaume Sorel. Enfin, à 17h, place aux amateurs de fantaisie et de merveilleux, avec les romanciers Pauline Alphen, Régis Goddyn, James Scudamore et Claudine Glot, auteur et historienne. De quoi aborder une question essentielle en bonne compagnie : Pourquoi fictionner le monde ? À quoi servent les histoires ?

 

DERNIER OUVRAGE

 

Les fées ont une histoire

Ouest-France Editions / Edilarge - 2014

Monstres ou merveilles, les fées et leur cohorte surnaturelle, ont une histoire. Comment sont-elles nées – car la fée n’a pas existé de toute éternité –, comment et pourquoi réapparaissent-elles ?• Quels sont leur visage, leur rôle et que nous disent-elles, à chaque fois, des préoccupations des hommes, de leurs inquiétudes, de la société qui les enserre et surtout de leurs espoirs ?• Découpage du livre : - Au Moyen Age : L’invention des fées - XVIe siècle : Après les fées, les contes de fées - XVIIe et XVIIIe siècles Le temps de la morale - XIXe : Le romantisme et le renouveau des fées - XXe siècle : Les fées aujourd’hui

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

À cause de l’éternité

Grasset - 2021

A cause de l’éternité constitue le seconde volet de L’Autre rive, qui remporta en 2007 le Grand Prix de l’Imaginaire. L’action se déroule de nos jours au château d’Eparvay, dans l’arrière-pays d’Ecorcheville, ville bâtie au bord du Styx. Cette région présente nombre de particularités. L’esclavage n’y a jamais été aboli. La proximité relative des Enfers, par-delà l’infranchissable fleuve des morts, entraîne des précipitations insolites (pluies d’animaux et d’insectes divers) ainsi que l’échouage occasionnel de créatures venues de l’autre rive (centaure, sirène, satyre, minotaure...). Un Musée de Tératologie les rassemble ; les étudie et les expose. Enfin, l’économie comme la politique locales sont sous le contrôle de trois grandes familles, les Propinquor, les Esteral et les Bussettin, qui se disputent et se partagent de longue date le pouvoir.

Dans ce nouvel opus, Alphan Bogue, jeune diplômé du Courtauld Institute de Londres, docteur PhD en histoire de l’Art, rentre à Ecorcheville pour s’y marier. Sa fiancée, Delia Spencer-Churchill, doit le rejoindre pour la cérémonie. Le père d’Alphan, brocanteur à la retraite, pensionnaire de l’EHPAD d’Ecorcheville, le presse de dérober pour lui un autoportrait supposé de Rembrandt adolescent, inconnu de tous, qui se trouve au château d’Eparvay. Spécialiste de la peinture baroque et de Rembrandt, Alphan se laisse convaincre de s’introduire dans le château pour examiner le tableautin et se faire une idée de son authenticité. Quand il franchit une porte basse
donnant sur les soubassements de l’énorme édifice métamorphique, l’aventure commence...

L’imaginaire qui se déploie dans ce roman-monde n’a pas d’équivalent dans la littérature française contemporaine.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Littérature jeunesse

L’odalisque et l’éléphant

Gautier-Languereau - 2014

Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ? Leila a 15 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ? Ce livre va vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Il rend toutes les histoires d’amour impossibles, possibles !

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

L’affaire Mayerling

Rivages - 2018

Bernard Quiriny peint dans un savoureux roman la vie mouvementée des habitants d’un immeuble.
Quand un mystérieux groupe immobilier parvient à racheter « le petit manoir » de la rue Mayerling dans le centre-ville, c’est la surprise générale dans la petite ville de Rouvières. Le chantier démarre : la vieille maison est démolie et « le Mayerling », résidence de standing, ne tarde pas à sortir de terre. L’ennui, c’est que, sous ses apparences cossues, le Mayerling est un immeuble de piètre qualité : un assemblage de clapiers en béton mal insonorisés, mal finis, où les voisins sont autant d’ennemis. Surtout, ces habitants ne tardent pas à découvrir que le Mayerling n’est pas du tout un immeuble ordinaire... Ce roman, aussi drôle que grinçant, offre une satire de l’urbanisme qui saccage l’environnement, de la promotion immobilière et du bétonnage à tout crin. De situations cocasses en dérapages incontrôlables, le narrateur retrace avec beaucoup d’humour le naufrage d’une communauté de voisins aux tensions exacerbées.
Véritable satire de l’urbanisme contemporain, ce roman aussi drôle que glaçant, héritier survolté de La Vie mode d’emploi de Perec et de La Trilogie de béton de J. G. Ballard dresse le portrait d’une société prisonnière de ses rêves de béton.


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Nouvelles

Sept secondes pour devenir un aigle

Le Bélial’ - 2013

Lumière Noire a dit : « J’ai mes croisés, mes anges, et maintenant ma papesse... »

Une île du Pacifique à la fois tombeau de Magellan et unique territoire d’un arbre à papillons endémique...
Un homme au visage arraché par un tigre mais qui continue de protéger « la plus belle créature sur Terre », coûte que coûte...
Un Sioux oglala sur le chemin du terrorisme écologique...
Un trio de jeunes Japonais qui gagne sa vie en pillant la zone d’exclusion totale de Fukushima...
Des Aborigènes désœuvrés cherchant dans la réalité virtuelle un songe aussi puissant que le Temps du Rêve de leur mythologie...
Une Terre future, post-Singularité, inlassablement survolée par les drones de Dieu...

Après diverses hésitations, entre Laos, Thaïlande et Cambodge, Thomas Day a finalement posé son sac en banlieue parisienne, où il regarde pousser ses fils en menant de front sa carrière de romancier et ses activités d’éditeur. On lui doit quantité de nouvelles et une douzaine de romans, dont La Voie du sabre, L’Instinct de l’équarrisseur et Le Trône d’ébène. Le dernier d’entre eux, Du sel sous les paupières, est lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire 2013. Science-fiction, fantastique et uchronie...
Thomas Day explore ici le rapport de l’homme à la nature à travers six plongées dans les marges du monde, de l’Asie à l’Amérique en passant par l’Australie. Sept secondes pour devenir un aigle est le troisième de ses recueils à paraître aux éditions du Bélial’.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Helstrid

Le Bélial’ - 2019

Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux…

 

DERNIER OUVRAGE

 

Grupp

Syros - 2017

Mettez-vous à la place de Stan : grâce à l’implant LongLife, comme tous ses amis et ses proches, il ne craint ni la maladie ni les accidents et peut atteindre l’âge de cent ans en menant une petite vie tranquille. Est-ce que ça ne donne pas envie ? Maintenant, essayez de penser comme Scott, le grand frère de Stan : voulez-vous vraiment que vos battements de cœur soient contrôlés à tout instant ? Vous sentir traité comme un être irresponsable, fragile, et que l’on décide à votre place ce qui est bon pour vous ?Si la liberté et la part du hasard valent plus à vos yeux que votre sécurité, faites-le savoir. Rejoignez le Grupp.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

La clinique de l’Amnésie

Stock - 2014

« Parfois les grands conteurs disparaissent avant l’heure. Il nous revient donc de raconter sur eux de belles histoires. Je vais m’y employer. »

Amis pour la vie, Anti et Fabian sont résolument différents, « une panthère languissante à côté d’un cochon albinos à la respiration sifflante ». Anti, populaire et sportif, grandit dans le cercle fade et surprotégé des expatriés britanniques à Quito, capitale de l’Équateur, tandis que Fabian vit à plein temps chez le fantasque oncle Suarez. Conteur hors pair, Suarez transmet aux garçons sa passion pour les histoires extravagantes. Un pouvoir nouveau qui va leur permettre de réinventer la vie et de tenter d’expliquer la disparition inexpliquée des parents de Fabian. Pour consoler son ami, Anti l’embarque dans un voyage chimérique à travers l’Équateur qui les conduira jusqu’à une étrange clinique de l’amnésie…
Traduit de l’anglais par Anne Rabinovitch

 

DERNIER OUVRAGE

 
Nouvelles

Retraite

Boréal - 2014

De quoi sommes-nous faits vraiment ? Des gestes que nous accomplissons chaque jour, ou des rêveries, surgies du plus profond de nous, qui affleurent parfois dans notre quotidien ? 

Dans ce premier recueil de nouvelles, subtilement construit, magnifiquement écrit, Renaud Jean superpose avec audace deux tonalités, presque deux genres. La moitié de ces nouvelles appartient à un monde fantastique, onirique, où des êtres qui nous ressemblent pourtant sont plongés dans une réalité radicalement différente de la nôtre. À l’inverse, l’autre moitié est constituée de scènes réalistes, minutieusement rendues, de la vie montréalaise d’aujourd’hui, mais qui sont hantées par un mystérieux sentiment de distance, d’appréhension. Comme si les protagonistes étaient toujours, d’une certaine manière, en retrait d’eux-mêmes, de la « Grande Aventure » de l’existence. 

Ces deux mondes semblent en apparence étrangers, mais, bientôt, des échos nous renvoient de l’un à l’autre, et on ne sait plus ce qui est le plus irréel, des rêves ou du quotidien.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Le sang des 7 rois - Livre VII

L’Atalante - 2016

Le Sang des 7 rois est un roman de fantasy sans elfes, sans orques ni grimoiresn où le lectuer évolue dans un monde médiéval imaginaire : un univers simple et austère dans lequel un personnage, Orville, simple sergent, va se découvrir à mesure que la société qui l’a engendré s’effrite.
L’étau se referme… Dans ce septième et dernier tome du Sang des 7 rois, la menace qui plane au-dessus des sept royaumes se concrétise. Maddox dispose désormais des informations nécessaires à l’envahissement de la planète et des ressources qui lui faisaient défaut. L’avance technologique dont il dispose et la division de ses ennemis posent les bases d’une chasse à l’homme dont Jahrod est le gibier. Mais rien ne presse…

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Goodbye Billy

Critic - 2014

14 Juillet 1881, Old Fort Sumner. Lorsque la nuit tombe sur ce coin perdu du Nouveau-Mexique, l’Ouest américain ne le sait pas encore, mais on va l’amputer d’une légende. Tapi dans l’ombre, Billy the Kid attend son heure. Dans quelques secondes, ses actes changeront à jamais le cours de l’Histoire. Décembre 2012, Washington, bibliothèque du Congrès. Un archiviste examine un exemplaire du Miami Chronicle daté de 1934. Soudain, une photo retient son attention : les revenants existeraient-ils ?
Tandis que les sbires d’un candidat à la présidence suppriment les dossiers compromettants de leur employeur, un groupe d’historiens de choc, dirigé par Richard Benton, se met en quête de la vérité. Quel lien unit donc un jeune hors-la-loi du XIXe siècle à un requin politique de l’ère spatiale ? Dick Benton et son équipe feront l’impossible pour le savoir.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Roman graphique

Souvenirs de l’empire de l’atome

Dargaud - 2013

1953 : Le Monde est entré dans l’âge de l’Atome, mais un homme s’interroge sur la civilisation qui l’entoure. Cet homme, c’est Paul – un écrivain de science fiction qui depuis son enfance vit en contact télépathique avec le héros d’une épopée galactique située dans un lointain futur. 
Le cas de Paul devient célèbre à la suite d’un article. Gibbon Zelbub, consultant bien connu du Pentagone et de l’industrie américaine, commence alors à s’intéresser à lui. Dans un laboratoire du Vermont, "l’homme qui dialoguait avec le futur" va subir une expérience hypnotique qui lui fera commettre l’irréparable et briser l’honneur de son ami Zarth Arn, héros de l’Empire Galactique...



Dans ce roman graphique aussi surprenant que captivant, Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse se plongent avec délectation dans l’imagerie fluide et aérodynamique de la SF de des années 50. Très loin des parodies nostalgiques habituelles, ce récit chatoyant prend cependant la période au sérieux, et s’intéresse aussi bien aux sources du Zorglub de Franquin qu’aux techniques de persuasion utilisées dans les milieux publicitaires et militaires. S’inspirant d’un cas psychologique réel (qui a défrayé la chronique au milieu des années 50), l’intrigue tient à la fois de l’énigme psychiatrique et du space opera. Bel exemple d’un roman graphique contemporain exploitant toutes les possibilités de la forme, Souvenirs de l’Empire de l’Atome (144 pages, couleur) joue autant sur ses images brillamment évocatrices que sur son scénario aux zigzags imprévus pour emporter le lecteur dans un autre monde –au coeur d’un Âge de l’Atome, qui tour à tour nous enchante et nous glace d’effroi.