TEMPS FORTS DU SAMEDI : UN RDV

Langue : alors tout fiche le camp ?

22 mai 2015.

Samedi 17h au théâtre Chateaubriand

 

La vivacité des prises de position, les passions qu’elles déchaînent, les appels volontiers à la guerre sainte pour contenir l’étranger sacrilège montrent bien à quel point l’on touche, en ces questions de langue, à l’essentiel – en tout cas en France. Un débat choc pour la parution de l’essai passionnant, partial, provocant d’Alain Borer (De quel amour blessée), pour qui le français « langue à nulle autre pareille » disparaît à toute vitesse, emportant avec lui une civilisation. La linguiste Henriette Walter, dans ses divers essais, marque un point de vue différent. Comme Alain Rey, qu’on ne présente plus, auteur de la somme Mille ans de langue française.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Récit

Villeglé l’anarchiviste : 100 « grammes » pour Jacques Villeglé

Gallimard - 2019

« Je n’ai vu la Beauté que trois fois dans ma vie, la Beauté absolue, celle qui vous prend sur ses genoux, évidence indiscutable, coup de poing au plexus souffle coupé, extase instantanée, satori au cours duquel tout comprendre et se taire à la fois… » Qu’ils soient théoriques, d’exposition ou mélogrammes, les 100 grammes d’Alain Borer sont une indiscutable éclaircie posée sur l’oeuvre de Jacques Villeglé, ambitionnant de regarder le monde comme un tableau.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Essais

Causa

Jean-Claude Lattès - 2015

Cet échange de correspondances entre Stéphane Paoli et Alain Rey exprime les doutes d’un témoin, le journaliste, et d’un lettré, le lexicographe, quant à l’usage fait des mots et de la mémoire dans le récit de notre histoire collective.

Pour l’un, le journaliste, ses interrogations sont nourries par quarante-cinq ans de pratique, à la télévision, la radio, en presse écrite. Pour l’autre, le lexicographe, par une vie consacrée à l’élaboration du dictionnaire Le Robert.

L’un et l’autre, par leurs expériences personnelles, se sont retrouvés sur une question, celle posée par Montaigne : Que sais-je ?

 

DERNIER OUVRAGE

 
Essais

Le français : des mots de chacun, une langue pour tous : Des français parlés à la langue des poètes

(collectif, Presses Universitaires de Rennes, 2016) - 2016

Vraie problématique linguistique, socio-économique et culturelle que traitent dans ce volume des chercheurs et des universitaires, des enseignants et des hommes d’affaires, des juristes et des écrivains. Comment faire pour que les mots spécialisés de nos professions, ancrés dans des savoir-faire, deviennent également les formes ouvertes d’une langue à partager ? Comment faire aussi pour que les mots de tous les jours, ceux des enfants des banlieues comme ceux des fils de la terre, soient les gages d’une compréhension et d’une reconnaissance mutuelles, d’un accès à la langue des pères, dans une société en perpétuel mouvement ? Comment faire encore pour mettre en résonance les accents des français régionaux et les échos lointains des français de la francophonie, afin que se déploie plus largement cet idéal linguistique commun ? Autant de questions qui trouvent leur champ de réflexion et leur voie de réponse dans les différentes parties de cet ouvrage : le lecteur chemine d’abord à travers les accents du français parlé, en France et dans la francophonie, pénètre au cœur des particularités de l’écrit, réfléchit aux conditions des échanges et du partage de la langue pour pénétrer enfin dans le monde des poètes et s’initier aux enchantements de la langue littéraire qui n’a cessé de dire la vie, la jouissance et la fortune des mots d’où qu’ils proviennent, ceux de La Pléiade, archaïques, techniques ou dialectaux, ceux des poètes modernes, riches de sensations, constellés d’associations, pleins de fulgurances, ceux de Léopold Sedar Senghor, vibrant aux accords de l’Afrique et de la France, fondues dans une mythologie neuve, faite de valeurs singulières mais partagées, métissées par deux cultures dans une même vision poétique. Finalement, c’est encore là une belle escale dans le temps et l’espace que cette troisième étape du voyage au long cours que constituent les Lyriades renouvelées de la langue française. Cet ouvrage est issu des 3e journées de la langue française, Les Lyriades, qui se sont tenues à Liré en Anjou, les 19-20-21 mai 2006. Il a été conçu sous la direction de Françoise Argod-Dutard, professeur des universités et responsable du comité scientifique avec la collaboration de Dominique Beaumon, coordonnateur des Lyriades.