Autissier, Orsenna : un couple à la mer !

21 avril 2007.
 

Aux dernières nouvelles, ils s’en seraient sortis sans dommage. Juste un livre palpitant (Salut au Grand Sud, Stock) et un film impressionnant de Joël Calmettes, Pourquoi pas l’Antarctique ? (52’, 2006) sur leurs sept semaines en voilier à la découverte de la terre la plus australe et la plus mystérieuse, grande comme vingt-six fois la France. Et en plus ils seront là tous les trois pour nous en parler…

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Briser en nous la mer gelée

Gallimard - 2020 - 2020

Voici l’histoire d’un amour fou.
Et voici une lettre, une longue lettre envoyée à Madame la juge, vice-présidente aux affaires familiales.
En nous divorçant, Suzanne et moi, le 10 octobre 2011, elle a soupiré : « dommage, je sentais beaucoup d’amour en vous ».
Comme elle avait raison !
Mais pour nous retrouver, pour briser en nous la mer gelée, il nous aura fallu voyager. Loin en nous-mêmes, pour apprendre à ne plus trembler.
Et loin sur la planète, jusqu’au Grand Nord, vers des territoires d’espions d’autant plus invisibles que vêtus de blanc, dans la patrie des vieux chercheurs d’or et des trésors perdus, refuge des loutres de mer, des libraires slavophiles et des isbas oubliées.
Le saviez-vous ? Tout est Géographie.
Qu’est-ce qu’un détroit, par exemple le détroit de Béring ? Un bras de mer resserré entre deux continents.
A l’image exacte de l’amour.
Et c’est là, entre deux îles, l’une américaine et l’autre russe, c’est là que court la ligne de changement de date.

Après L’exposition coloniale, après Longtemps, l’heure était revenue pour moi de m’embarquer pour la seule exploration qui vaille : aimer.

— -

Revue de presse :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Oublier Klara

Stock - 2019

Klara, Rubin, Iouri : trois générations dans une Russie enneigée et dévoreuse d’hommes.
On découvre sur son lit d’hôpital à Mourmansk, au Nord du cercle polaire, Rubin qui se sait condamné. Une énigme le maintient en vie : Klara, sa mère, menait des recherches scientifiques stratégiques en pleine époque stalinienne, et elle a été arrêtée sous ses yeux. Comment a-t-elle fini ses jours ? Ce tabou a pesé sur toute son enfance, et a fait de lui un homme dur, dans le monde de la pêche. Il en devient même impitoyable avec son propre fils. Ce fils, Iouri, qui a été malmené sur le chalutier paternel, lors de sorties de pêche effroyables en mer de Barents. Il s’est échappé en observant les oiseaux. Là est sa liberté. Là sera sa vie.
Mais à l’appel de son père, Iouri répond présent : ne pas oublier Klara ! Lutter contre l’Histoire, lutter contre un silence. Pourquoi Klara a-t-elle été expédiée au Goulag ? Quel est son secret ? Dans son enquête, Iouri découvre une vérité essentielle : ce qui relie Klara, Rubin et lui- même, c’est l’instinct de survie.

Oublier Klara est une magnifique aventure humaine, où la nature aide à lutter contre l’oppression. C’est aussi l’histoire d’une réconciliation.
Une exceptionnelle conteuse : des scènes d’action à couper le souffle. Une émouvante histoire familiale dans l’Histoire sauvage de la Russie soviétique.
Une romancière reconnue, forte du succès de Soudain, seuls.


Revue de presse