KOPHIDES Cypris

Grèce

18 avril 2017.

Autrice gréco-française, psychanalyste reconvertie en éditrice, elle revient cette année avec un superbe roman d’apprentissage, Vingt deux petits soleils. À la croisée de la mythologie et de la fable, cette œuvre est avant tout un chemin de réconciliation avec soi et les forces de la nature. Pour conter cette trajectoire, intemporelle, entre animalité et divinité, et comme elle l’a fait dans L’Enfant de Trébizonde, son premier roman, elle tisse scènes de dialogues et monologues, associant l’élan narratif de la prose et la force symbolique de la poésie.

 

Née d’un père grec et d’une mère française, Cypris Kophidès vit en Touraine et en Grèce. Elle est l’auteur de deux recueils de poèmes A échos Multiples (La coïncidence, 1979), et La Nuit traversière (Le Pont de l’Epée, 1983).
Aux éditions la Tempérance, elle a édité et écrit une monographie Philippe Gouret, L’éternité Végétale avec Yannick Pelletier et Serge Hutin paru en 1993.

Éditrice chez Diabase depuis 1995 aux côtés d’Yves Bescond, elle a également mené plusieurs entretiens avec Jocelyne Ollivier-Henry, Charles Juliet, Georges Bahgory et Yvon Le Men.

En 2019, elle publie Vingt deux petits soleils, superbe écrit qui mêle fable et mythologie, pour libérer de cet ouvrage une poésie saisissante de beauté.


Bibliographie